28/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Abass Bonfoh conserve la présidence de l’Assemblée nationale du Togo

APA-11/25/07-L’ancien président de l’Assemblée nationale du Togo, El-Hadj Abbas Bonfoh, a été réélu samedi à la tête de l’institution à l’issue d’un vote à main levée au parlement togolais.

Ils étaient deux candidats en course pour la présidence. Et Bonfoh, député du Rassemblement du peuple togolais (RPT- au pouvoir) a battu son adversaire Isabelle Améganvi de l’Union des forces de changement (UFC), le principal parti de l’opposition par 53 voix contre 27.

«Je serai le président de tous », a lancé Abass Bonfo à l’issue de son élection.

« Il nous revient de travailler dans la sérénité le respect de l’autre dans un combat d’idée afin de répondre aux attentes du peuple », a dit Bonfoh.

« Dans un passé récent, on taxait notre institution d’Assemblée monocolore aujourd’hui, les données ont changé suite aux élections du 14 octobre 2007, désormais notre institution est tricolore donc pluraliste avec l’entré de l’Union des forces de changement et du Comité d’action pour le renouveau », a-t-il souligné.

Né en 1948 à Kabou, dans la préfecture de Bassar au nord Togo, El-Hadj Abbas Bonfoh a été élu député pour la première fois en 1999 et il a accédé à la vice-présidence de l’Assemblée nationale en 2002.

Il a été président par intérim du Togo à partir du 25 février 2005 alors qu’il était vice-président de l’Assemblée nationale, le président de l’institution d’alors, Fambaré Natchaba, ayant été à ce moment empêché provisoirement de rentrer à Lomé.

Il a occupé le fauteuil présidentiel suite à la démission de Faure Gnassingbé qui avait pris le pouvoir à la mort de son père Gnassingbé Eyadema.