26/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Accord politique global: prémière violation par le RPT

Conformément à l’accord politique global signé le 20 août 2006 par le CAR,la CDPA, la CPP, le PDR, l’UFC, le RPT, le GF2D et REFAMPT , le président a nommé un gouvernement dirigé par le premier ministre en la personne de Maître Agboyibo Yawovi.

L’analyse de la composition de ce gouvernement fait remarquer la présence d’un militaire Monsieur Titikpina Atcha au ministère de l’intérieur et de la sécurité. Il est considéré comme membre à part entière du RPT selon un communiqué de la primature. Le communiqué publié par les services de communication de la primature explique que le souci qui a prévalu dans la nomination du gouvernement était l’équité (50% RPT et 50% opposition et apparentés).Or l’accord politique global stipule en son point 2.1.2 : <>

La composition du gouvernement constitue donc en soi une violation de l’accord politique global imputable au président de la république et au RPT avec la complicité du premier ministre puisque le RPT fait sien un militaire qui dans les esprits de l’accord ne devra pas avoir partie pris. Le premier ministre aussi a une responsabilité énorme dans cette première violation puisque nommé sur la base de l’accord politique global, il est censé défendre et appliquer le présent accord.

Devant cette première violation de l’accord politique global, il nous parait très important d’interpeller toutes les parties signataires et les garants du dit accord. L’opinion nationale a donc le devoir d’user de toute son influence pour que l’accord politique global ne connaisse pas le même sort que l’accord cadre de Lomé, accord auquel le RPT a mis fin unilatéralement.

Bordeaux 23 Septembre 2006
Tonyi MESSANVI (Bordeaux – France)
emessanvi@yahoo.fr