27/01/2023

Les actualités et informations générales sur le Togo

ACTE CONSTITUTIF DU FRONT UNI DE L’OPPOSITION : ADDI – CAR – CDPA – UDS-TOGO

La dramatique situation socio économique et financière que vit notre pays, le Togo s’accentue de jour en jour, entraînant pour nos populations d’énormes souffrances dans tous les domaines de la vie quotidienne. Cette crise socio économique sans précédent, conséquence du blocage évident de la vie politique nationale, compromet dangereusement pour de longues années, l’avenir du pays tout entier. Les récentes déclarations du RPT viennent confirmer que le blocage du processus électoral initié par l’Accord Cadre de Lomé, a été délibérément provoqué par le gouvernement togolais dans le but d’empêcher la tenue d’élections libres et transparentes sous le contrôle de la communauté internationale.

Cette situation catastrophique du pays nous interpelle tous : partis politiques, syndicats, associations, société civile, soldats, tous les citoyens togolais de l’intérieur et de l’extérieur. Le peuple togolais s’est irréversiblement engagé sur la voie de la démocratie et de l’Etat de droit nonobstant les entraves et résistances de toutes sortes développées par les forces du mal et les sacrifices en vies humaines qu’il a consentis et continue de consentir. A cette volonté déterminée du peuple togolais, le régime en place répond par des actes anti-démocratiques et rétrogrades, aujourd’hui dénoncés par de hauts responsables du parti au pouvoir.

Confiscation des média d’Etat au profit exclusif de la mouvance présidentielle à des fins d’injures, de dénigrement, de désinformation et d’intoxication, refus du débat politique et de la libre compétition des partis politiques dans la conquête démocratique des suffrages populaires, violations systématiques des droits humains et des libertés publiques, pillage organisé des ressources financières nationales, corruption généralisée au sommet de l’Etat, telles sont, quelques unes des nombreuses tares que des voix provenant de l’intérieur même du régime, commencent à dénoncer avec vigueur.

Il est aujourd’hui clair dans l’esprit d’une grande majorité de nos compatriotes que le départ d’Eyadéma et la fin du régime RPT en 2003 constituent les conditions sine qua non pour engager le Togo sur la voie de la démocratie et partant de la prospérité. C’est autour de cet objectif prioritaire que doivent se mobiliser et se réorganiser tous les acteurs de la vie politique nationale attachés à la démocratie et à l’Etat de droit. Ils doivent le faire en ne prenant en compte, dans cette phase du combat que les seuls intérêts supérieurs de la nation togolaise.

Pour atteindre cet objectif d’éradication définitive de la dictature et des séquelles qu’elle a pu laisser dans les mentalités, il est primordial que toutes les organisations démocratiques se consolident dans une union forte.
C’est pourquoi les signataires de la présente déclaration proclament leur adhésion à une union forte de l’opposition autour des trois principes de base suivants :

1 la nécessité de la mise en place d’une structure permanente de gestion de la lutte pour la conquête de la démocratie, notamment par l’organisation des prochaines élections sur la base du Code Electoral consensuellement adopté par le Comité Paritaire de Suivi.

2 la réalisation d’une alliance électorale fondée sur le choix de candidatures uniques lors des prochaines élections législatives et présidentielles

3 la gestion commune de l’Etat en cas de victoire en vue de créer les conditions pour une vie politique et économique normale.

D’ores et déjà, les adhérents à cette union forte conviennent de la mise en place d’une structure de coordination et de concertation intérimaire dénommée « Le Front » chargée de définir des positions communes sur les sujets importants de la vie politique nationale et de travailler à l’élaboration d’un Accord politique global qui scellera cette union forte.
Le Bureau provisoire du Front se compose ainsi :
Coordinateur : Maître Yawovi AGBOYIBO
Porte-parole : Pr Léopold GNININVI
Le Chargé de l’Administration : Antoine FOLLY
Le Chargé des Relations Extérieures : Pr Aimé GOGUE

Le FRONT entend œuvrer de concert avec toutes les organisations politiques et de la société civile éprises de changement démocratique.

Fait à Lomé, le 5 Août 2002

Pour

l’ADDI Nagbandja KAMPATIBE
le CAR Yawovi AGBOYIBO
la CDPA Léopold GNININVI
l’UDS-TOGO Antoine FOLLY