25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Appel de Londres du CMDT: Le peuple togolais a simplement besoin des réformes justes et transparente

Pas du sang, ni des larmes !

Le 07 juillet 2012, dans sa session de mi-mandat, le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise s’est réuni à Londres sous la thématique de l’intérêt général.

La journée de travail a été l’occasion pour les participants de rappeler l’importance de la Diaspora Togolaise comme sixième région du Togo. Chaque membre de la Diaspora Togolaise devra donc jouer pleinement le rôle d’ambassadeur qui est le sien afin d’expliquer autour de lui combien la Diaspora Togolaise est une entité à part entière de la société togolaise et comment elle doit prendre sa part de responsabilité dans la construction du Togo, notre bien commun.

Au regard de l’actualité togolaise, il va sans dire que la question de l’intérêt général revêt un caractère important et devra s’appliquer à toutes les composantes de la nation. Une des valeurs cardinales du Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise, l’intérêt général qui porte en lui, le bonheur public, la vertu, la générosité doit toujours indiquer la finalité des actions ou des institutions qui intéressent l’ensemble d’une population.

C’est pourquoi une recommandation de la rencontre propose d’inscrire l’intérêt général comme une valeur constitutionnelle et la citoyenneté comme un civisme à bâtir au travers de l’éducation.
Aujourd’hui encore, face à la dégradation du climat politique dans notre pays, des difficultés sociales et économiques qui frappent durement et durablement toutes les couches des populations sur toute l’étendue du territoire, force est de constater que la Refondation démocratique et républicaine que nous appelons de nos vœux pour le Togo, est en panne , le CMDT appelle à:

Œuvrer pour la transparence des élections et la protection des citoyens, deux impératifs

La transparence des élections et la protection des citoyens sont deux impératifs fondamentaux auxquels nous appelons les autorités de l’Etat à œuvrer par anticipation pour désamorcer les tensions post- électorales. C’est pourquoi, à notre sens, les propositions qui sous-tendent cette action en amont sont :
– Renforcer les Commissions Electorales Locales Indépendantes (CELI) et supprimer la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) dans un souci de simplification. Responsabiliser le ministère de l’intérieur à organiser la consolidation des résultats ventilés par les CELI sous les regards vigilants de tous les délégués de listes.

– En finir avec le vote par anticipation.

– Protéger les citoyens relève des prérogatives de l’Etat. Au Togo, c’est aussi possible ; avec une ferme volonté politique, les Forces de l’Ordre renoueraient avec leur mission républicaine comme partout ailleurs !

– Prendre toutes les mesures nécessaires pour recenser les Togolais de la Diaspora et leur permettre aussi de choisir leurs représentants au parlement togolais. Mieux vaut tard que jamais !
Restaurer la confiance, un défi des législatives :

Que de temps perdu pour notre pays ! Le défi des législatives à venir est celui de la transparence ; c’est cette dernière qui peut restaurer la confiance, sonner le tocsin de la réconciliation et baliser la route d’une mobilisation générale pour une démocratie et un développement durables grâce à la vérité des urnes. Nous n’avons pas le droit de retomber dans les mêmes erreurs du passé où la cupidité des uns fausse la règle du jeu électoral. Le monde a changé et continue de changer ; et le monde regarde le Togo. Le Togo n’y fera pas exception éternellement

Le CMDT réaffirme son engagement aux côtés du peuple togolais. Ce qui est bon pour le peuple togolais est bon pour les Togolais de l’extérieur.
Le CMDT lance un appel solennel à toute la diaspora pour son soutien au peuple togolais à travers le Collectif « Sauvons le Togo » qui se bat aujourd’hui aux côtés de ce peuple par ses actions citoyennes et éminemment d’intérêt général.

Fait à Londres le 7 juillet 2012
Pour le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise,
Dr Martin AMOUZOU
Coordinateur Général.