01/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Appel pour le libération des trois responsables de la NDP

APPEL INTERNATIONAL DU GEPAN POUR LA LIBERATION DES TROIS RESPONSABLES DE LA NOUVELLE DYNAMIQUE POPULAIRE (NDP)

C’est avec consternation que nous avons appris l’arrestation le mardi 29 juillet 2003 de Gilbert Atsu et de Sagou Yagui, respectivement Président et Trésorier de la Nouvelle Dynamique Populaire (NDP) au sortir d’une réunion.

Depuis plusieurs mois la montée en puissance de ce mouvement de jeunes issus des différents partis d’opposition inquiète le régime dictatorial togolais.

C’est pour empêcher le mouvement de s’organiser davantage que le régime a déclenché il y a quatre mois une répression sans précédent contre les militants et les responsables dont plusieurs ont du prendre le chemin de l’exil. Ceux qui ont refusé cette option de l’exil sont constamment harcelés, intimidés par les forces de l’ordre.

C’est ainsi que le 7 mai 2003, à la suite des évènements survenus à Lomé, Jude Prudence Aleké, chargé à l’organisation de la NDP a été arrêté de manière rocambolesque à son domicile par des hommes en civils et gardés sans accusation à la sûreté nationale. Jude Prudence vient d’être déféré il y a une dizaine de jours à la prison civile de Lomé, après deux mois de garde à vue sans qu’on ait eu à lui signifier les raisons de son arrestation.

Nous pensons que ces arrestations ajoutent d’autres indices à ceux déjà existants de l’escalade de la répression de la part des autorités togolaises à l’encontre des militants de la cause démocratique, des défenseurs des droits de l’Homme et de tous ceux qui refusent la pensée unique du régime Eyadema.
Aussi, Le GEPAN s’élève contre la campagne sauvage du régime dans certains milieux et qui vise en particulier Gilbert Atsu et certains leaders de partis d’opposition, campagne accompagnée d’accusation de haute trahison ou de terrorisme dont se servira très prochainement le régime pour museler les leaders.

Le GEPAN considère que la politique de fuite en avant du régime, d’incrimination de l’opposition démocratique et de la communauté internationale, de l’oppression des opposants ne peut que compliquer davantage la situation politique du pays.

C’est pourquoi le GEPAN:
– Dénonce vigoureusement l’arrestation de Gilbert Atsu, de Jules Prudence Aleké et de Yagui Sagou
– Demande aux autorités togolaises la libération immédiate et inconditionnelle de Gilbert Atsu, Jules Prudence Aleké et Yagui Sagou et de tous les prisonniers politiques qui croupissent dans les prisons togolaises et surtout de cesser toutes les poursuites à leur encontre.

Le GEPAN lance un appel au pouvoir pour qu’il respecte la constitution, les lois et les engagements internationaux en matière des libertés publiques et individuelles ; afin de s’engager désormais dans des approches qui privilégient le dialogue, tout le contraire de l’escalade de l’arbitraire dont il nous malheureusement habitué durant des décennies.

Liège, le 2 Août 2003
Pour le GEPAN (Groupe d’Entraide aux Populations d’Afrique Noire)
Justin D. Alofa
Président