Dimanche 16 Decembre 2018

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

LETOGOLAIS.COM - 13/09/2007 Imprimer | Envoyer | Réagir

Togo: Les candidats du CAR pour les Législatives


Le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) Me Yawovi Agboyibo a investi ses 162 candidats dont 17 femmes aux élections législatives du 14 octobre. Trois principales personnalités du CAR, membres du gouvernement, sont judicieusement positionnés dans les préfectures déterminants pour le parti: Me Yawovi Agboyibo, le président du parti est la tête de liste dans la préfecture de Yoto (son fief); Me Georges Gahoun Egbor, le vice-président, mènera une bataille très serrée dans la commune de Lomé; alors que Ouro-Bossi Tchacondoh se présente dans la préfecture d'Assoli.



Investiture des candidats du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) aux Législatives du 14 octobre 2007

Région des Savanes

Préfecture de Kpendjal
1° - M. BOUKARI Moali
2° - M. LABITE Lardja
3° - M. TCHAFANDO Alban
4° - M. BLIMPO Madja


Préfecture de Tone
1° - M. KOGNAN Roger
2° - M. KAFITINE Lamboni Boniface
3° - M. TCHENGUE Fintibe
4° - M. TENE Zinogo
5° - M. LIGLI Dawoube
6° - Mme KONDIAN Awawu
7° - M. KOMBATE Bodjogou
8° - M. LAMPALINE Damignon


Préfecture de Tandjoaré
1° - M. KAMAK Djatika
2° - M. LAMBONI Falatou
3° - M. TARPOUNGUE Bitianu
4° - M. BALI Laré Mitame


Préfecture de l’Oti
1° - M. KANKARTI Nankodja Saada
2° - M. NANA Djababou
3° - M. DOUTI Pakandamba
4° - M. TCHALE Sambiani N’Gnoiré
5° - M. NAMADOU Safianou
6° - M. KOLANI Nabakidjo


Région de la Kara

Préfecture de la Kéran
1° - M. MPOH Tanty
2° - M. TOUBENIMA Toumissa
3° - M. NAMANDJI Oyenga Assiétina
4° - M. TIMANLAGOU Mpo

Préfecture de Doufelgou
1° - M. BUDEMA Kubodana
2° - M. PANTOME Kao
3° - M. N’KAWULA Cyrille Badjibassa
4° - M. BATAKA Djondo

Préfecture de la Binah
1° - M. BEHIM Alphonse
2° - M. TOUMKAME Similia Innocent
3° - M. KASSIMINA Sodokim
4° - M. BAFASSAM Abalounolou

Préfecture de Dankpen
1° - M. TINDJO Tékayi
2° - M. FAGMA Bilapoa
3° - M. NANTOUNE Djilima
4° - M. OUYOM Taki

Préfecture de la Kozah
1° - M. KONA Wiyakondo
2° - Mme DJOBO Abonn
3° - M. PADABISSE Essolakina
4° - Mme AMOUZOU Abra épouse DJAMA
5° - M. BANEWAI Bilassé Aféyidou
6° - M. SEMOU Bahambou

Préfecture d’Assoli
1° - M. TCHACONDOH Ouro-Bossi
2° - M. El Hadj SOULEMANA Sahibou Mola
3° - Mme TCHALARE Lawéni Gnina
4° - M. BIAO-KPEKPASSE Yorou A. Wade

Préfecture de Bassar
1° - Mme DJATO Gnankan
2° - M. N’BEBI Komi
3° - M. PONDIKPA Tchain Yara
4° - M. KOUKOUSSOU Tékra Nambi
5° - M. DAOUNE Faré
6° - M. TIGNIPOU Badjikpo


Région Centrale

Préfecture de Tchaoudjo
1° - M. ZAKARI Fousseni
2° - M. TCHAGNIROU Adjélé
3° - M. BABATON Heyah
4° - M. BANG’NA Kinguewe
5° - M. TCHABANA Tchagara
6° - M. TCHDENOU Diffezi

Préfecture de Tchamba
1° - M. DONKO Djagou Balogou
2° - M. SABARI Okpanibalé
3° - M. DOGO Bouraïma
4° - M. KOUROUKPARA Abdou-Razakou

Préfecture de Sotouboua
1° - M. PASSOKI N’Galou
2° - M. TIMSOGA D. Ayaou
3° - M. LONNOU Komlanvi
4° - M. LENTA Télou
5° - M. GNANZIME Patchame
6° - Mme ATOKOU Nouriatou

Préfecture de Blitta
1° - M. OPEKOU Kossi
2° - M. DOMEFA Komla
3° - M. ATTISSO Okouma Béko
4° - M. MBOOURA Kokou Okessou
5° - M. GUEMA Diriboga
6° - M. ASSIMANI Badarou


Région des Plateaux

Préfecture de L’Est Mono
1° - M. DOGBLA Kokou Moglo
2° - M. KANAMA Kossi
3° - M. AGOSSOU Loti
4° - M. ATTIOGBE Koffi

Préfecture de Wawa
1° - M. KOUGBLEAME Mawuna
2° - M. OTCHOCHO Kwami
3° - M. OBEKU Beausoleil Romuald
4° - M. AYETO Lokutu
5° - Mme FAHOUNBE Akuvi Massa
6° - M. AMENDZENOU Yao

Préfecture d’Amou
1° - M. MENYAWOSSA Koffi
2° - M. MAWUSSI Edigbo Ekélé
3° - M. MAWUSSI Komlan
4° - M. OGBALE Ezoba
5° - M. AZONVIDE Séwou
6° - M. NEBATCHE Koffi

Préfecture de l’Ogou
1° - M. ADJIBA Atchossin
2° - Mme KOBONO Akouavi épse ODA
3° - M. KOUYONE Fondoke
4° - M. BANKA Amagbegnon Kouvidé
5° - M. GBESSI Marcelin
6° - Mme ATTIKOSSIE Anyoko épse KABO

Préfecture du Moyen Mono
1° - M. AKOMAKLO Ahossou Houssime
2° - M. DAKO Tadégla Etienne
3° - M. AYEKOMON Glodjo Amoussou
4° - M. DJAKIMON Laby

Préfecture de Danyi
1° - M. AMEVIGBE Dzek Philippe
2° - M. EDOH-KOSSI Jean
3° - M. AGLINYA Ankou Agbenyo
4° - Mme AMUZU Akossiwa Perpétue

Préfecture de Kloto
1° - M. VOVOR-DASSU Komlan Mawunyo
2° - M. AGBETI Kodzo Bitantchi
3° - M. TSOLENYANU Akouété
4° - Mme ADEKPUI Paula épse KOULEFIANOU
5° - M. AGBELE Komlanvi
6° - M. ASSABOU Jean

Préfecture de Haho
1° - M. KOUMADI Komi Philippe
2° - M. EDOU Métohou
3° - M. ADJAGBLALE Kodjo
4° - M. SIKPE Comlan

Préfecture d’Agou
1° - M. KUSIAKU Yao-Kouma
2° - M. GALEVO Atsu Komi
3° - M. MOWU Kokou
4° - M. GO-MARO Yao Anani


Région Maritime

Préfecture de Yoto
1° - M. AGBOYIBO Yawovi
2° - M. GBONE Yawovi
3° - M. KOFFI Paulin Kossiko
4° - Mme TCHOHLO Akossiwa
5° - M. AMEGNONAN Kossi
6° - Mme AMOUZOU Adjoa Sikavi

Préfecture de l’Avé
1° - M. AVOYI-AGBO Kodzo
2° - M. DEDIHA Kouassi Adégbèvi
3° - M. SEGBE Kokou Adja Lolonko
4° - M. NYAKPO Koku Agbessi

Préfecture de Zio
1° - M. AVIGAN Kokou
2° - M. AMEDIVLO Ablodéni
3° - M. ADAM Sphanus
4° - M. AMEWUALO Kwadjo
5° - M. WOAMENO Kossivi
6° - M. NEGLO Kouma

Préfecture de Vo
1° - M. APEVON Kokou Dodji
2° - Mme ADJEH Assoupui Amélé
3° - M. NOUWAGA Amêvi
4° - M. ATTIOGBE Agbétiafa,
5° - Mme N’SOUVI Akpénamawu affiwa
6° - M. KPEVON Koffi

Préfecture des Lacs
1° - M. AGBODAN Michel
2° - M. AFANVI Messan
3° - M. ZINSOU-AGBAZY Komlan
4° - M. AMEGANVI Madjé
5° - M. ADOLEHOUME Agboka
6° - M. SAMEY Hounkpati

Préfecture du Golfe
1° - M. NADOR Kokoussè Awuku
2° - M. SESSOFIA Midawo Sowolo
3° - M. ATTIDEKE Ayikoé
4° - M. ADZALO Koffi Dzido

Lomé Commune
1° - M. HEGBOR Gahoun
2° - M. SOADJEDE Nyaodo
3° - M. DAGBAN Akoété
4° - M. AWALEGBEDJI Ayao
5° - M. De SOUZA Komlanvi
6° - M. ANYINEFA Gadjin
7° - Mme AGBAM-TANANG Bayélénam épse DOMINGO
8° - Mme ASSIONGBON Léocadie
9° - M. KANGNI Nouboukpo
10° - M. KPONOUME Goudjo

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)