Jeudi 27 Avril 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

ANC-TOGO - 20/08/2016 Imprimer | Envoyer | Réagir

Togo - Scandale WACEM : Jean-Pierre Fabre interpelle Faure Gnassingbé


Le Président National de l’ANC
Chef de file de l’opposition
N° 16- 105 /ANC/ PN-SG


A Son Excellence Monsieur le Président de la République


Monsieur le Président,

Je vous prie de trouver ci-joint, copie de la correspondance que je viens d’adresser au Premier Ministre, suite à la publication récente par des médias nationaux et internationaux, d’informations dites ‘’Panama Papers’’ et relatives notamment à des opérations d’évasions fiscales massives qui concernent également la société WACEM, une entreprise opérant en zone franche dans notre pays.

En raison de l’implication présumée du Premier Ministre qui détient des actions dans cette société aux côtés d’autres hauts responsables de l’administration publique, je voudrais, dans l’intérêt supérieur de l’Etat et des populations togolaises, en appeler solennellement à votre autorité pour :

1) diligenter une enquête indépendante sur les opérations off-shore de la société WACEM révélées par la presse ;

2) commettre un audit institutionnel destiné à clarifier le statut juridique et légal de WACEM au Togo ;

3) engager un audit comptable et fiscal de la société WACEM permettant de procéder à un redressement fiscal conséquent.

4) commander un audit de la zone franche permettant une évaluation générale :

des conditions dans lesquelles le statut de zone franche est effectivement accordé,
des modalités de gestion des avantages accordés,
du suivi et du contrôle de conformité des entreprises admises en zone franche,
de l’organisation et du fonctionnement des structures administratives en charge de ces missions.

Je saisis l’occasion pour vous faire part des demandes d’informations que j’ai adressées au Premier Ministre, par un courrier en date du 24 mai 2016, conformément à l’article 12 de la loi portant statut de l’opposition et qui est demeuré sans suite à ce jour. Les informations demandées faisaient suite à la révélation par des médias nationaux de prises d’intérêts illicites à travers l’actionnariat de la société Servair Togo, une autre société opérant dans la zone franche au Togo.

Je souhaite que le Premier Ministre mette diligemment à notre disposition les informations demandées afin de nous permettre de formuler des propositions pour aider à corriger les dérives qui apparaissent dans la gestion et dans les activités de plusieurs sociétés d’Etat ainsi que de certaines entreprises opérant en zone franche au Togo.

Il est manifeste que les diligences et requêtes formulées ci-dessus revêtent pour notre pays, un caractère d’autant plus crucial, urgent et préoccupant que le Togo est actuellement et ce depuis des décennies, sous l’emprise dévastatrice d’une oligarchie politico-financière qui constitue précisément ‘’la minorité qui accapare les richesses nationales’’ et qui, dans le seul but de s’accrocher indûment au pouvoir, fait délibérément obstacle à la mise en œuvre des réformes politiques et électorales prescrites notamment par l’Accord Politique Global (APG).

Dans l’attente des mesures salutaires que vous voudriez bien prendre pour faire suite à la présente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, les assurances de ma très haute considération.


Jean-Pierre FABRE

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)