Mardi 21 Novembre 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

L'AUTEUR - 30/06/2017 Imprimer | Envoyer | Réagir

Togo: Purification ou mystification (par TETE Godwin)


"Un problème bien posé est à moitié résolu". Francis Bacon

PROLOGUE

Via les ondes d'RFI (Radio France internationale), nous apprenons que, sur injonction du HCRRUN, il est prévu de procéder à des "cérémonies" de purification sur toute l'étendue du Togo, du 03 au 06 juillet 2017. Et ce, nous dit-on, "pour en finir, une fois pour toutes", avec la "Malédiction" qui pèserait sur la Terre de nos Aïeux depuis les événements sanglants, tragiques, plus ou moins génocidaires, qui auront endeuillé notre pays de 1958 à 2005.

Tout d'abord, notons, au passage, que cette "portion" de notre Histoire contemporaine n'est guère anodine ; elle recèle une arrière- pensée politicienne (!) inavouable et inavouée. En effet, à la vérité, le "MAL" Togolais plonge ses racines dans l'"avant-1958', et étend ses branches dans l'"après-2005". Mais laissons tomber ce détail de notre sujet et interrogeons-nous plutôt relativement à l'ESSENTIEL !

I - DE QUOI S'AGIT-IL ? !

Oui ! De quoi parlons-nous ici fondamentalement ? ! Fondamentalement, le Togo n'est nullement en train de payer pour avoir contracté une MALÉDICTION (divine ou diabolique ?) quelconque. Le Togo n'est point en train de subir les "CONSÉQUENCES" d'une quelconque "souillure morale" !

Par contre, dès le départ, notre pays est victime de ce que j'appelle la "VRAIE/FAUSSE QUESTION NORD-SUD". Qu'est-ce à dire ? ! Au fond, la "Géographie", l'"Anthropologie", et l'"Histoire" auront sécrété... certaines disparités d'ordre économico-socio-culturel. Disparités tout à fait objectives !!! [Cf. mon opuscule intitulé "Le Togo. La vraie / fausse Question Nord-Sud". Préface de Victor K. Alipui. Éd. Haho, Lomé (Togo), 2007].

Ces disparités resteront inoffensives tant que les esclavagistes de tous poils, les impérialo-colonialistes occidentaux, les néocolonialistes invétérés, ne les manipuleront pas aux fins du fameux "DIVISER POUR RÉGNER" ! [Nicolas Machivel].

Ainsi donc, la "TOILE DE FOND" de la Vie socio-politique de chez nous aura été cette "VRAIE/FAUSSE AFFAIRE NORD-SUD depuis le contact de notre pays avec le Monde extérieur. Dès lors, il convient de regarder cette situation en face, "le cœur chaud, mais la tête froide". [Maurice Thorez]. Il sied de trouver à cet état de choses la solution la plus idoine, la plus efficace, le plus définitive !!! La plus objective, la plus rationnelle, scientifique, systémique !!!. Au demeurant, je doute que cela soit du ressort des tenants égocentriques de l'actuel RPT/ UNIR... Car cela m'apparaît revenir aux HUMANISTES TOGOAIS qui, pour cette raison, se doivent de se battre bec et ongles afin de reprendre le Gouvernait du Navire dit "Togo"...

II - LE RÉGIME RPT/UNIR ET "LE GRAND MAL" TOGOLAIS

À la vérité, sous la colonisation, la "Vraie/fausse Question nord- sud" n'avait pas affecté notre pays outre-mesure. Le grand "MAL" togolais débuta véritablement (!) le 13 janvier 1963, avec le brutal, l'ignominieux, le gratuit assassinat du Père de notre Nation : Sylvanus Kwami Epiphanio Olympio. Oui ! Ce fut un tel événement qui FLANQUA (!!!) Un TERRIBLE CHOC PSYCHIQUE AU BRAVE PEUPLE TOGOLAIS. Et, chemin faisant, ce choc psychique, avec la STRATÉGIE DE LA TERREUR (!!!) mise en œuvre par Gnassingbé Eyadéma et entretenue par Faure Essozimna Gnassingbé, ce choc psychique dis-je va se transformer en UN VÉRITABLE TRAUMATISME PSYCHOLOGIQUE !!!

III - COMMENT GUÉRIR LE TOGO DE SON "GRAND MAL" ? !

Si donc l'on entend réellement (!), sincèrement (!), concrètement (!) guérir le Togo de son "grand mal", ce ne serait certainement pas (!) par l'entremise de je ne sais quelles "cérémonies" fétichistes d'un temps révolu depuis belle lurette !!! Ce serait plutôt, à mon humble sens, en procédant à une espèce de "PSYCHIATRIE nationale". Celle-ci consisterait essentiellement À EXÉCUTER (!!!) SCRUPULEUSEMENT Les FAMEUSES RÉFORMES INSCRITES DANS L'APG (ACCORD POLITIQUE GLOBAL) du 20 août 2006. C'est-là ce que disent, de façon on ne peut plus claire, les Lettres pastorales des Évêques du Togo, datées respectivement d'avril 2016 et avril 2017.

Et, à cet effet, Il FAUDRAIT COMMENCER (!!!) PAR CESSER DE DÉCORER DES GÉNOCIDAIRES DE L'ACABIT D'UN "MAJOR" KOULOUM N'MA BILIZIM, TOURNER LE DOS À L'ASSASSINAT DÈS DOUTI SINALENGUE ET ANSELME SINANDARÉ. IL FAUDRAIT METTRE FIN (!) À DES TUERIES COMME CELLE DU 28 FÉVRIER 2017 À LOMÉ, AINSI QU'AUX ARRESTATIONS, AUX BASTONNADES BARBARES ET AUX EMPRISONNEMENTS FASCISTES DE NOS ÉTUDIANTS. ENFIN, IL Y AURAIT LIEU (!) D'ABANDONNER L'ADOPTION DE "LOIS" INIQUES TELLES QUE CELLE PORTANT DÉCOUPAGE TERRITORIALO-ÉLECTORAL VOTÉE PAR L'ASSEMBLÉE "NATIONALE" RPT/UNIR EN DATE DU 23 JUIN 2017.

CONCLUSION

Assurément ! Si le régime exécré RPT /UNIR était mu par un désir véridique (!) de régler, une fois pour toutes (!!!), le "PROBLÈME TOGOLAIS", il aurait dû commencer par accepter la mise en œuvre des Réformes sus-mentionnées, au lieu de faire voter des lois telles que celle du 23 juin courant...

Oui ! Les "cérémonies" prévues par le HCRRUN pour être réalisées du 03 au 06 juillet 2017 ne seront autres choses que de grossières simagrées, du fallacieux fétichisme archaïque (!) pur et simple. Ces "cérémonies" ne serviront qu'à INTOXIQUER (!) POLITIQUEMENT LE PEUPLE TOGOLAIS : ELLES NE REPRÉSENTERONT QU'UNE MYSTIFICATION (!!!), UN POINT, UN TRAIT!

ABLODÉ ! ABLODÉ ! ABLODÉ NOGO !!!

Paris, le 25 juin 2017
Godwin Tété

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)