08/08/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Bruxelles: Conférence sur la situation socio-politique au Togo

Le Mouvement patriotique du 5 octobre (M 05) organise le dimanche 18 février 2007 à partir de 14 heures, une conférence-débat sur la situation socio- politique togolaise à l’Espace Marx à Bruxelles.

Thème : L’impunité au Togo, terreau des violences politiques

Orateur : Dimas Dzikodo, journaliste togolais, directeur de la publication du bihebdomadaire «Forum de la semaine»
La conférence sera introduite par Eloi Koussawo, Coordinateur général du Mouvement patriotique du 5 octobre (M 05).

Présentation de l’orateur

Très engagé dans le combat démocratique au Togo, Dimas Dzikodo est à la fois journaliste et militant des droits de l’homme. Directeur de la publication du bihebdomadaire « Forum de la semaine et par ailleurs secrétaire général de l’Organisation des éditeurs de la presse indépendante (Orepi)

C’est à travers le journal Le Tambour qui effectue ses débuts dans le journalisme, avant de signer par la suite des articles dans les colonnes de plusieurs journaux togolais tels que Le Reporter des Temps nouveaux, Le Regard, Carrefour et surtout l’Evénement dont il a été le directeur de la rédaction.

Il travaillait à deux avec son confrère Kpakpabia Colombo dans un cybercafé à Deckon, quartier populaire de Lomé, lorsqu’ils furent arrêtés le 14 juin 2003 par des hommes de la Brigade anti-criminelle (BAC) et gardés à vue dans les locaux de la Direction générale de la police nationale (DGPN) à Lomé. Atrocement torturé et humilié onze jours durant par l’OPA Karbou Agoura Alain et le Sergent Djakas, il sera par la suite déféré à la prison civile de Lomé ensemble avec Kpakpabia Colombo et Filip Mawussi Evégno à l’époque directeur de la publication de l’Evénement et aujourd’hui président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel de la Communication (HAAC).

Après 30 jours de séjour carcéral, seuls Colombo et Evégno sont acquittés le 23 juillet. le Parquet réclame à l’encontre de Dimas Dzikodo, douze mois de prison avec sursis et 500 000 francs CFA d’amende pour « tentative de publication de fausses nouvelles »,. Il restera un jour de plus dans les liens de la détention, le temps pour lui de réunir le montant exigé pour le paiement de l’amende.

En octobre 2004, il s’attire les foudres du régime en place en osant publier dans les colonnes de « Forum de la semaine », un document du M05 mettant en cause le pouvoir togolais. Contraint d’abandonner la publication de son organe, Dimas Dzikodo tient bon.

Menacé de mort et plusieurs fois interpellé sous l’ancien régime de Gnassingbé père, Dimas Dzikodo fut abordé et agressé dans la nuit du 9 octobre 2005, alors qu’il rentrait chez lui à moto après le bouclage d’une parution. Le directeur de Forum de la semaine fut roué de coups en pleine rue à Tokoin- Gbonvié par des inconnus. Jusqu’alors, aucune action d’envergure n’a été prise par les pouvoirs publics pour retrouver et punir les « inconnus », auteurs de cette agression. Responsable de « Forum de la semaine », organe de presse à sensation, crée il y a trois ans, Dimas Dzikodo est un journaliste à la plume fort critique.

Toute la diaspora togolaise au Royaume de Belgique, tous les amis du peuple togolais, tous les démocrates et les militants des droits de l’homme y sont cordialement invités.
Indications : L’Espace Marx est situé à la Place Rouppe (Métro Annessens ), non loin de la Gare du Midi à Bruxelles.

Entrée libre

Contacts : 0485 849 331 / 0486 551 596 / 0495 418 198