26/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Claude Améganvi : enfin libre !

Samedi 8 février 2003 à 11 heures, Claude Améganvi, leader du Parti des Travailleurs, a été libéré après 6 mois d’incarcération dans la prison civile de Lomé. Le 6 août 2002, cet irréductible opposant avait été interpellé par les autorités togolaises et incarcéré pour des motifs sans fondement.

C’est dans la liesse que les amis, parents et alliés l’ont accueilli à sa sortie de prison.. Après avoir salué et remercié tous ceux qui l’ont soutenu dans cette dure épreuve, il s’est retourné pour regarder une dernière fois cette prison qui symbolise l’arbitraire du régime Eyadéma. Pendant son incarcération, il a dû subir plusieurs contrôles sanitaires hebdomadaires pour une phlébite, dans l’infirmerie de la prison, et en est sorti appuyé sur une canne. Les 6 mois d’emprisonnement lui ont permis, selon ses dires, de constater le désastre de la situation togolaise et l’impossible dialogue entre le régime RPT et l’opposition togolaise. « Je sors de là plus déterminé que jamais et plus convaincu que jamais que nous arracherons cette victoire contre le régime de l’arbitraire qui gouverne ce pays, tenons bons » dit-il aux journalistes venus le rencontrer quelques heures après sa libération au siège de son parti à Lomé. Claude Améganvi retrouve sa famille et ses amis ; sa détermination et son courage semblent être intacts.

Claude Améganvi est sorti de prison et retrouve un pays dont la constitution, les règles politiques et sociales ont été totalement chamboulées par les autorités politiques. Le pays est en situation de quasi-révolte. Eyadéma et son régime ont opté pour la politique de la fuite en avant.

La rédaction