28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Communiqué de la CDPA à propos du programme du nouveau gouvernement

Tout le monde attendait de voir comment pouvait se passer la séance d’investiture pour un Premier Ministre ne disposant pas d’une majorité politique ả l’Assemblée.

Tout s’est passe d’une manière surprenante et inquiétante.

Dans la forme, l’investiture a l’unanimité repose, au mieux, sur le réflexe persistant de parti unique ou, au pire, signifie la prise de conscience des députés devant un péril qui frappe a la porte de la nation. Dans l’un ou l’autre cas, nous avons des raisons d’être inquiets.

Dans le fond, l’ensemble des vœux émis est séduisant mais parait peu réaliste. On ne peut en effet bâtir un programme de gouvernement sans tenir compte de la durée de vie de ce gouvernement.

En l’occurrence, ce gouvernement dispose, au grand maximum d’une durée de deux ans, compte tenu de la fin normale du mandat de l’actuelle assemblée.

Parlons plutôt de projet de société au lieu de programme de gouvernement.
Les maux dont souffre le Togo sont d’abord, essentiellement politiques. Ils demeureront politiques tant que les élections ne seront pas libres et démocratiques dans le pays, tant que les Togolais ne se reconnaîtront pas dans les instances qui les dirigent.

Le déclic politique nécessaire pour la gestion de cette période transitoire n’ayant pas eu lieu, la CDPA souhaite que tout gouvernement au Togo, dorénavant, tienne compte, tant soit peu, de l’opinion nationale, car il est dangereux de prétendre faire le bien d’un peuple contre son gré.

Fait a Lome, le 3 juillet 2005
Pour la CDPA,
Léopold M. GNININVI

Convention Démocratique des Peuples Africains CDPA
2, rue des Cheminots, BP 8634, Lomé, TOGO
Tél./Fax 2217175