29/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Communiqué du gouvernement américain suite à l’élection présidentielle du 1er juin 2003

L’élection présidentielle du Togo a eu lieu le 1er juin et le 12 juin la Cour Constitutionnelle a déclaré le président Eyadèma vainqueur. Nous félicitons le peuple Togolais pour avoir participé au vote de façon pacifique et responsable.

Les Etats-Unis d’Amérique ont toujours été en faveur d’une plus grande démocratie au Togo. L’année dernière, le gouvernement américain a lancé un appel au président Eyadèma pour qu’il honore sa parole de 1999 et prépare son gouvernement pour une transition vers l’alternance en 2003. Quand ce fut évident que le président Eyadèma allait se représenter, nous avons encouragé le gouvernement à permettre la supervision des opérations par des observateurs internationaux crédibles et l’avons exhorté à organiser l’élection de manière transparente afin de s’assurer qu’elle est libre et équitable. Malheureusement, le Togo n’a pas facilité la présence d’observateurs ayant une réputation établie comme observateurs objectifs dans l’observation des élections démocratiques, ce qui rend difficile d’établir la crédibilité de cette élection.

Depuis cette élection, de nombreux problèmes importants ont été constatés. Il semble que dans certaines localités, il y a eu des difficultés considérables pour obtenir les cartes d’électeurs, et en fin de compte, plusieurs personnes n’ont pas pu voter parce qu’elles n’ont pas pu obtenir leurs cartes. Il y a eu plusieurs rapports sur d’autres irrégularités électorales et elles méritent une investigation sérieuse, transparente et objective. Malheureusement, la manière dont la Commission Electorale Indépendante et la Cour Constitutionnelle ont traité les recours formels n’était pas transparente, ce qui rend difficile, pour de nombreux électeurs, de se faire une opinion sur l’intégrité du système électoral togolais.

Selon la ligne politique suivie depuis longtemps, les Etats-Unis ne favorisent aucun leader ou parti politique au Togo. Notre préoccupation concerne plutôt le processus démocratique. Nous continuerons à encourager une démocratie totale au Togo et exhortons tous les Togolais à œuvrer de façon pacifique en vue de parvenir à cet objectif.

Lomé, le 7 juillet 2003

————————————————

Lire aussi

[Discours du 4 Juillet->http://usembassy.state.gov/togo/wwwhlmefams.html]

Gregory W. Engle, Ambassadeur des Etats Unis d’Amerique

4 Juillet 2003 Lomé, Togo

(EXTRAIT)

C’est un honneur pour moi de vous souhaiter la bienvenue, et un réel plaisir de m’adresser à vous, si peu de temps après mon arrivée au Togo, à l’occasion du deux cent vingt septième anniversaire de l’indépendance des Etats Unis d’Amérique.

Je suis pleinement conscient que je suis venu au Togo à une des périodes critiques du développement de la jeune démocratie de ce pays. Je me rends aussi compte qu’il y a des opinions divergentes en ce qui concerne le déroulement de la récente élection. Ce sont, bien entendu, des questions que vous, Togolais, devez régler entre vous. Dans la mesure où vous trouvez que la démocratie américaine est un modèle utile à un certain égard, je vous assure que l’Ambassade des Etats-Unis est prête à vous assister pour en savoir davantage sur notre démocratie. Le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et son peuple continueront à travailler avec le Togo dans ses efforts pour parvenir à une démocratie évoluée. Si vraiment la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, y parvenir nécessite l’inclusion et la participation de tous les Togolais.