09/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Concert pour la limitation des mandats : inquiétant silence de la préfecture de Dakar

13 jours de silence depuis la demande faite par les organisateurs du concert de Tournons la Page (TLP ) pour la limitation des mandats par la préfecture de Dakar? 
Ce silence est-il la conséquence des derniers événements sociopolitiques de la Teranga, notamment l’intrusion de la force militaire au parlement sénégalais lors de l’élection du nouveau président de cette assemblée par les députés nouvellement élus. Cette échauffourée a terni l’image d’un pays qui est l’exemple de la démocratie en Afrique.

En effet, dans un communiqué daté du 13 septembre 2022 relatif à la célébration de la Journée internationale de la démocratie, dans l’hypothèse de l’annulation du concert envisagée par TOURNONS LA PAGE, il convient de conclure que la démocratie Sénégalaise est à l’épreuve de la tentation des présidents africains de se perpétuer à vie au pouvoir. Le Sénégal serait-il atteint par le virus du troisième mandat que combattent justement TLP et ses partenaires autour desquels se mobilisent le chanteur Meiway et une dizaines d’artistes qui ont annoncé le concert pour le 17 septembre 2022 au Radisson Blu hôtel de Dakar.

Un pays qui se veut démocratique et qui a d’ailleurs une Constitution qui limite à deux, le mandat du président de la République ne peut en aucun cas, ramer à contre-courant de la dynamique prônée à travers le concert de la limitation de mandat.

On espère vivement que les sénégalais et les panafricains se mobiliseront pour tuer dans l’œuf les velléités d’une course au troisième mandat de Macky Sall, le Président. 

Koffi Elavavò, Dakar