25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Condamnation de Claude Améganvi : 4 mois de prison ferme !

Le 13 septembre, le juge Yaba a condamné Claude Ameganvi et Ayih Julien à 4 mois d’emprisonnement et 100.000 F d’amende pour atteinte à l’honneur du Chef de l’Etat. Le juge n’a pas suivi l’ubuesque réquisition du procureur soit 54 mois pour trouble à l’ordre public.

Me Gahoun Hegbor, le président du collectif des avocats a considéré que c’est une victoire pour la défense en référence aux verdicts habituels de ces procès politiques ; « quelque part la justice togolaise commence à prendre conscience » Néanmoins, le collectif va faire appel du jugement prononcé.

En réalité, le verdict prononcé par le juge Yaba est un chef-d’œuvre de la justice politique d’Eyadéma. Elle feint la clémence compromettante en condamnant des innocents et des adversaires politiques. Soit les prévenus étaient coupables et la loi s’impose sans concession. Puisque leur innocence est avérée, le juge devait purement et simplement les relaxer.

Ce procès ambigu révèle toutes les peines qu’a la justice togolaise pour statuer librement. M. Yaba Mikémina a tout de même préféré satisfaire les desiderata d’Eyadema et de Walla. La justice togolaise tarde à abandonner ses compromissions, elle campera dans ses habitudes lors les élections législatives anticipées qu’elle est amenée à organiser d’ici « fin décembre 2002 ».

La rédaction

(Source photo © Guy Mario)