28/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Crise togolaise: La résolution ne viendra que des Togolais eux-mêmes

LOME, 21 juin (XINHUA) –« Il n’y a que les Togolais qui peuvent régler leurs problèmes » et ne peuvent bénéficier que de l’expérience des autres, a estimé l’ancien chef d’Etat béninois Nicéphore Soglo à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre togolais Edem Kodjo, a-t-on appris mercredi des medias officiels.

Cette perception de M. Soglo, vice-président du Forum africain des anciens chefs d’Etat d’Afrique, survient alors que le douzième dialogue politique inter-togolais sur la crise qui secoue ce pays depuis 1990 ne présage pas pour si tôt un accord politique accepté de tous les protagonistes.

La question des réformes institutionnelles et du cadre électoral contenu dans un projet d’accord politique global continue de se heurter à des divergences d’appréciation au niveau des délégations des parties à ce dialogue encore divisées sur le recours à un facilitateur ou à un médiateur pour la suite des travaux.

La crise togolaise a déjà connu une médiation sans réel succès pendant trois ans conduite par un collège de facilitateurs composé d’un représentant de l’Union européenne, un de la France, un de l’Allemagne et un de la Francophonie, à l’issue des contentieux de l’élection présidentielle de 1998.

« Nous, nous venons simplement apporter l’expérience que nous avons eue », a indiqué Nicéphore Soglo, qui précise que le Forum des chefs d’Etat peut s’impliquer et aider à résoudre un certain nombre de problèmes sur le continent si les gens le souhaitent et lorsque « quelque chose est en cours ».

L’ancien président béninois Soglo est arrivé au Togo dans le cadre d’un forum sur la « construction d’une société démocratique au Togo » organisé par le Groupe de Réflexion et d’Action pour le Dialogue, la Démocratie et le Développement (GRAD), un maillon de la société civile togolaise. Fin