25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Décès d’un élève officier togolais en France

Selon l’AFP et le SIRPA( service d’information de l’armée),deux élèves officiers de Saint-Cyr, un Togolais et un Nigérien, sont morts de froid lors d’un « stage d’aguerrissement » en montagne qui a mal tourné dans la vallée de l’Ubaye, dans la nuit de lundi à mardi.

L’un était le fils du chef d’état-major général des armées (CEMGA) du Togo, le général Zaccharie Nandja. Lors de cet exercice entrant dans le cadre d’une formation générale militaire, sept autres élèves, dont deux femmes, ont été blessés, souffrant d’hypothermie, de gelures ou d’épuisement. Quatre blessés ont été hospitalisés à Gap, a indiqué le préfet Philippe de Mester.

Les élèves, en troisièmes années à Saint-Cyr et âgés de 21 à 25 ans, effectuaient un stage au Centre d’Instruction des Entraînements de Combat en Montagne (CIECM) à Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence). Ce stage d’une durée de trois semaines avait débuté la semaine dernière. Il était prévu qu’ils passent la nuit de lundi à mardi en bivouac au lac des Sagnes, à 1.900 mètres d’altitude (bien 1.900 mètres), dans des igloos qu’ils devaient eux-mêmes construire. On indique de source proche de l’enquête que les africains militaires n’auraient pas fermé leur anorak.

En tout cas, cette affaire embarrasse l’armée et une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Marseille.

La rédaction letogolais.com