29/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Déclaration de la DIASTODE

La Diaspora Togolaise pour la Démocratie a appris que le pouvoir dictatorial togolais, fidèle à ses habitudes, a organisé une réunion des cadres de la Kozah la fin de semaine prochaine. Cette réunion a culminé en un lynchage médiatique de MM. Agbéyomé et Péré, et de personnes ressortissantes de la région septentrionale du Togo que la dictature considère comme des traîtres manipulés par l’opposition.

La Diastode condamne ces méthodes d’intimidation et de manipulation qui briment les droits les plus élémentaires des Togolaises et Togolais dans diverses régions du Togo, et particulièrement dans la préfecture de la Kozah. Elle s’érige contre le fait d’élargir des responsabilités individuelles à toute une communauté, et d’obliger contre vents et marées les ressortissants de la Kozah à soutenir une dictature pourrie et irresponsable. L’aspiration légitime à la démocratie est l’affaire de tous les Togolais sans distinction aucune.

La Diastode condamne par ailleurs les arrestations arbitraires de Bafilo et exige la libération immédiate des personnes arrêtées. Elle félicite les ressortissants de Pya Hodo qui ont récemment tenu tête au régime dictatorial, et elle invite toutes les personnes lésées et qui ont perdu des amis, des parents ou des biens, à sortir de l’ombre, et à réclamer justice, à l’instar de la famille de notre illustre défunt Tavio Amorin. Plus nous serons nombreux à crier haut et fort, plus nos vampires perdront de leur force car le mal aime le silence et l’obscurité.

Enfin, la Diastode lance un appel à tous les Togolaises et Togolais sur toute l’étendue du territoire afin de se mobiliser pour en finir avec un régime criminel incapable de se préoccuper du bien-être de ses populations.

Fait à Québec, Canada, le 8 août 2002
Pour la Diaspora Togolaise pour la Démocratie,
Micheline Randolph, Responsable du Secrétariat permanent

Pour information

LES OBJECTIFS DE LA DIASTODE

Informer la Communauté togolaise de l’évolution de la situation politique au Togo.
Informer l’opinion publique des pays d’accueil (partis politiques, syndicats, groupes de pression, associations laïques, confessionnelles…).
Apporter son soutien moral et politique aux forces démocratiques.
Mettre les compétences dont elle recèle au service de la cause pour la démocratie.
Mobiliser des ressources financières pour soutenir le processus démocratique et financer des projets alternatifs sur le sol national.
Proposer aux forces démocratiques des actions de mobilisation.
Entretenir des relations soutenues avec des personnes physiques et morales susceptibles d’appuyer les initiatives pour le respect des droits de l’Homme, la reprise et le renforcement du processus démocratique et l’avènement d’un État de droit au Togo.
Défendre l’unité nationale et combattre toute idéologie ethnocentriste, raciste et d’exclusion.
Aider au développement des activités des associations démocratiques locales.
Soutenir, sur la base de la réciprocité, les actions des autres réseaux et associations oeuvrant pour la libération, l’avènement de l’État de droit et de la démocratie dans les pays africains et dans le monde.