26/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Des Togolais de Montréal prennent Jacques Chirac à partie à North Hatley

La municipalité de Noth Hatley a été le théâtre d’une scène singulière, jeudi matin, alors qu’une dizaine de Togolais de Montréal sont venus demander au président français, Jacques Chirac, de convaincre le président du Togo, Gnassingbe Eyadema, de quitter son poste.

Les manifestants ont scandé des slogans pendant une heure à proximité de l’Auberge Hatley, où le président Chirac et son épouse sont en vacance depuis la semaine dernière. Ils ont toutefois été tenus à bonne distance de l’Auberge Hatley par les forces de l’ordre. Les Togolais accusent Jacques Chirac d’être complice de la dictature que le général Eyadema fait régner au Togo depuis 36 ans. Ils voudraient maintenant qu’il intervienne pour le convaincre de quitter son poste. Ils lui reprochent en outre d’avoir félicité le général Eyadema pour sa réélection avant que la cour ne se soit officiellement prononcée à ce sujet. Un manifestant, Joel Kodjo Amovin, dit être venu à North Hatley pour réclamer la démocratie, les libertés individuelles et le respect des droits de l’homme pour les résidents de son pays. Malgré le bruit généré par les manifestants, pas une silhouette ne s’est profilée à la fenêtre. Les Togolais sont tout de même confiants que le message se rendra à Jacques Chirac.

«Même s’il est absent, nous sommes heureux d’être ici et de dire ce qu’on pense, souligne un manifestant, Zafoé Komlan. On sait qu’il sera au courant.»