26/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Droits de l’homme : la CNDH renouvelle ses membres

Droits de l’homme : la CNDH renouvelle ses membres
La Commission nationale togolaise des droits de l’homme (CNDH) vient de se doter d’un nouveau bureau exécutif de 5 membres. Ce nouveau bureau a reconduit MR Komi Gnondoli dans ses fonctions de Président lors d’une séance plénière le 10 septembre 2002 à son siège à Lomé. Il a rappelé la confiance dont jouit cette Commission auprès du chef de l’Etat et du président de l’Assemblée Nationale.

Les 17 membres de cette commission sont tous élus par l’Assemblée Nationale par le biais des représentations sectorielles : chefs traditionnels, religieux et des membres de la société civile. Seuls les ordres des magistrats et des médecins n’ont pu envoyer de représentants lors du vote des députés le 25 juillet dernier. Ce nouveau-ancien président a du pain sur la planche. Plusieurs associations nationales et internationales oeuvrant dans la défense des droits humains n’ont cesse de reprocher au Togo le non-respect des libertés fondamentales. Mais en tant qu’institution d’un Etat dévoyé, elle lui sera difficile d’être crédible.

La CNDH est supposée être une institution indépendante chargée de faire respecter aux autorités togolaises les règles élémentaires des droits humains, d’œuvrer à la défense, à la promotion et à la protection de ces droits. Elle a été créée en 1987 et a été dirigée à ses débuts par Me. Yawovi Agboyibor aujourd’hui responsable du CAR, un parti de l’opposition.

LTG–1009022