06/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

France-Togo: plus de 18 millions de téléspectateurs sur TF1

PARIS (AFP) 24/06/06- Plus de 18 millions de téléspectateurs ont assisté vendredi soir sur TF1 à la victoire (2-0) des Bleus face au Togo au Mondial-2006 de football, avec 70% de part d’audience, a annoncé TF1 samedi, citant des chiffres de Médiamétrie.

Vendredi soir, souligne un communiqué, à 21H00, « en direct sur TF1, la rencontre qui opposait le Togo à l’Equipe de France a été suivie par 18.331.620 téléspectateurs, avec 70% de part d’audience (individus 4 ans et plus) ».

Un pic d’audience a été enregistré à 22H49, avec 21,52 millions de téléspectateurs et une part d’audience de 85,3%, souligne TF1.

Il s’agit, souligne la chaîne « de la meilleure audience depuis le début de l’année 2006, tous programmes confondus et toutes chaînes confondues » et de la « 5e meilleure audience depuis la création du médiamat en 1989 (en nombre de téléspectateurs) », indique TF1.

Toutes liées au football, les quatre meilleures audiences de la télévision française depuis la création du Médiamat sont la finale de l’Euro-2000 contre l’Italie, remportée (2-1, but en or) par la France (21,4 millions de téléspectateurs), la finale de la Coupe du monde 1998 qui avait sacré (3-0) les Bleus champions du monde face au Brésil (20,6 millions de téléspectateurs), la remise de la Coupe après la finale de l’Euro-2000 (programme de 22 minutes) regardée par 20,3 millions de téléspectateurs, la remise de la Coupe après la finale du Mondial-1998 (programme de 18 minutes) suivie par 19,8 millions de téléspectateurs.

Le premier match des Bleus, France-Suisse (0-0), programmé mardi 13 juin à 18H00, avait réuni près de 14,7 millions de téléspectateurs avec une part d’audience de 73%, ce qui représente la meilleure audience sur la case horaire 18H00-20H00 depuis la création du Médiamat, selon la Une.

Le deuxième, France-Corée du Sud (1-1), avait été suivi dimanche 19 juin en soirée (21h00) par 18,1 millions de téléspectateurs

Par ailleurs, TF1 annonce qu’il diffusera mardi le match Espagne/France (huitième de finale) à partir de 20H45, avec le coup d’envoi à 21H00.

La rencontre France-Togo représentait un gros enjeu financier pour TF1, qui a déboursé 100 millions d’euros pour les « 24 meilleurs matches » de la compétition dont ceux de l’équipe de France.

Les audiences de TF1 et les recettes publicitaires sont en effet tributaires du parcours des Bleus. Pour la chaîne, le Mondial est un événement potentiellement déficitaire. Mais il est « absolument essentiel pour maintenir le statut de chaîne leader de TF1 », avait expliqué Etienne Mougeotte, vice-président de la Une.

A partir des tarifs des écrans publicitaires, l’analyste médias qui n’a pas souhaité être citée a calculé que la différence de chiffre d’affaires pour la chaîne s’éleverait à 3,55 millions d’euros si la France accède ou non en 8e de finale, à 7,74 millions d’euros pour les quarts de finale, à 12,83 millions d’euros pour la demi-finale et à 18 millions d’euros pour la finale.

« Nous attendons une perte de 31 millions d’euros avec une sortie avant les 8es de finale et, si la France arrive en finale, nous attendons une perte de 5 millions d’euros », indique par ailleurs dans une note l’analyste Gabriel Hors à CM CIC Securities, indiquant que le consensus table sur une perte de 30 millions d’euros dans le premier scénario et sur -6 millions d’euros à +2 millions d’euros dans le deuxième.

Pour Philippe Nouchi, directeur des études audiovisuelles de l’agence média Zenith Optimedia Research, « dans tous les cas, c’est déficitaire pour TF1. Ils ont acheté à perte ».

Il table sur « une fourchette 60-65 millions d’euros de recettes publicitaires (espace publicitaire classique et parrainage), si la France est éliminée rapidement, et 70-75 millions s’ils vont jusqu’en finale ».

Mais même en cas d’élimination précoce, « on peut considérer que le Mondial est un succès », souligne-t-il, car « pour l’instant il fonctionne bien au niveau des audiences ».

« On a constaté après une dizaine de jours de compétition que les audiences des matchs étaient de 21% supérieures à celles du Mondial 98. Ce sont des audiences conformes aux attentes et même très bonnes pour les matches de la France. En termes d’image, c’est plus gênant pour les marques qui ont associé leur image à l’équipe de France », estime-t-il.