28/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Gilchrist Olympio président permanent de la CFD

Depuis cette semaine, M. Gilchrist Olympio a été nommé président permanent de la Coalition des Forces Démocratiques, avec un secrétariat assuré par M. Tchabouré Gogué Aimé. Les autres principaux leaders membres de la CFD sont ses vice-présidents. La CFD met en place une stratégie pour mieux représenter les Togolais et en finir avec la dictature d’Eyadéma.

Toutes les grandes figures de l’opposition togolaise ont décidées, sans aucune équivoque, de travailler la main dans la main. Prises en étau entre les turpitudes d’Eyadéma et les initiatives éparses des jeunes, elles sont contraintes de s’adapter aux nouvelles exigences jusqu’au-boutistes des Togolais. Les jeunes de la Nouvelle Dynamique Populaire au Togo et de la Diaspora togolaise, tous issus des partis de l’opposition n’en peuvent plus des stratégies dispersées. Lors d’un colloque à Paris, le responsable du CTR, en appelait à une unité d’action de l’opposition faisant table rase du passé. Ces derniers jours, les jeunes togolais ne cessent de démontrer leur exigence d’unité et leur détermination à braver les difficultés pour un seul objectif : bouter Eyadéma dehors ! Les conciliabules de Paris entre les principaux leaders politiques togolais et le compromis qui en est sorti, étaient très attendus. TOUS ENSEMBLES, c’est le nouveau mot d’ordre de la coalition des forces démocratiques. Pour parvenir à ce compromis les structures partisanes ont fait plusieurs concessions pour satisfaire le rêve des Togolais: en finir définitivement avec la dictature d’Eyadéma.

Finies les présidences tournantes toutes les deux semaines des 9 leaders des partis politiques et du courant des Rénovateurs composant la coalition. La prédominance doit aller aux hommes forts et représentatifs de l’intérêt collectif dont l’autorité et la partialité ne doivent souffrir d’aucune contestation. La victoire doit se construire sur une assise solide même si les piliers sont des tempéraments forts et ambitieux. C’est une richesse pour l’opposition d’avoir dans ses rangs plusieurs hommes capables d’assumer le destin du peuple. Il leur faudra faire leurs preuves par des actes et se donner sans compter pour la bataille finale dernière celui qui portera leur flambeau. L’homme coopté par ses pairs pour cristalliser cette dynamique est Monsieur Gilchrist Olympio qui sera le président permanent de la CFD; avec à terme, un vice-président pour l’épauler. De sources bien informées, le choix de cet homme ne sera pas fortuit car sa légitimité se fondera sur les rapports de force, ainsi que sur sa capacité à fédérer les aspirations du peuple sur le terrain. Dans l’immédiat, ces autres leaders de la coalition assureront les poste-clés et opérationnels; leur objectif étant de fixer et de mettre en œuvre les stratégies adaptées à l’éviction d’Eyadéma.

C’est donc un pas en avant qui vient d’être franchi par l’opposition togolaise. Cette initiative sera-t-elle relayée dans toutes les régions et localités du Togo, ainsi que dans la Diapora togolaise ? Sommes-nous aux prémices de la première structure représentative de la population togolaise ? Dans quelles conditions la communauté internationale va-t-elle accueillir cet autorité qu’impose les Togolais au nom de la CFD?

La rédaction