29/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Gilchrist Olympio proclame la victoire de son candidat Bob Akitani

PARIS, 2 juin (AFP) – 17h36 – Gilchrist Olympio, le principal opposant au président sortant togolais Gnassingbé Eyadéma, a proclamé lundi à Paris la victoire de son candidat, Emmanuel Bob Akitani, lors du scrutin présidentiel qui s’est déroulé dimanche au Togo.

« Selon les tendances qui se dégagent du dépouillement des bulletins de vote dans les préfectures de Lomé-Commune, Golfe, Lacs, Avé, Kloto, Est-Mono, Danyi, Kozah, Doufelgou, Tone, Oti, Emmanuel Bob Akitani a remporé l’élection » déclare, dans un communiqué, le président de l’Union des forces du Changement (UFC), qui vit en exil à Paris.

Il proclame que M. Akitani, qui se présentait sous les couleurs de l’UFC face au président Eyadéma « est donc élu président de la République du Togo avec plus de 75% des suffrages exprimés ».

« Il formera dans les tout prochains jours son gouvernement de reconstruction nationale », ajoute le communiqué.

M. Olympio avait été lui-même écarté de ce scrutin pour avoir présenté un dossier « incomplet ».

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) togolaise, chargée de superviser le scrutin présidentiel de dimanche, avait dépouillé lundi à la mi-journée environ 500.000 bulletins de vote, pour quelque 3,2 millions d’électeurs inscrits, selon son président.

Selon la commission, le taux de participation est de l’ordre de 70% des inscrits, soit plus de deux millions de votants dont les bulletins doivent être dépouillés.

Le scrutin s’est déroulé dimanche sans incident majeur selon les observateurs étrangers interrogés par l’AFP, et le gouvernement s’est félicité du « calme et de la sérénité » qui ont prévalu dimanche pour ce scrutin organisé « dans le strict respect du code électoral ».

Le général Eyadéma, au pouvoir depuis 1967, briguait un troisième mandat -rendu possible par une modification constitutionnelle en décembre dernier-.