27/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Gilchrist Olympio va saisir la Cour constitutionnelle

Lomé, Togo (PANA) – Le leader de l’Union des forces de changement (UFC, opposition), Gilchrist Olympio, a déclaré que son parti va saisir la Cour constitutionnelle pour les « irrégularités intervenues lors du dépouillement des bulletins de vote au nord du pays et dans quelques préfectures de la région maritime, afin que les résultats réflètent les réalités du vote », lors d’un meeting ce samedi à Lomé.

« Nous avons gagné mais on nous a volés », a déclaré le leader du l’UFC, dénonçant au passage l’attitutde des observateurs « qui ont vite crié ++élections transparentes++, alors que le vol s’est organisé après ».

Il a appelé ses militants et sympathisants à ne pas se décourager, mais à se mobiliser « pour que la victoire revienne aux vrais gagants ».

Tour à tour, plusieurs responsables de son parti, se sont succédés à la tribune pour dénoncer des fraudes organisées au nord du pays par des membres du parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple togolais (RPT), tout en invitant le peuple à la vigilance.

Les résultats du scrutin législatif de dimanche dernier au Togo donnent le RPT gagnant avec 49 des 81 sièges à l’Assemblée nationale, suivi de l’UFC : 23 sièges, et du Comité d’action pour le renouveau (CAR) : 4 sièges.

Les résultats des 5 sièges de Lomé, la capitale, sont toujours attendus.

Lomé – 20/10/2007