Source LETOGOLAIS.COM - 06/11/2005

Le stylisme togolais Fall Touré réactualise la tradition

Faire découvrir l’histoire par ce qu’elle comporte de culturel en matière de port vestimentaire, c’est à cet exercice que s’est livré le styliste togolais Fall Touré le 21 octobre dernier à Gand en Belgique. L’artiste a invité son public à replonger dans des vêtements du 18è siècle conçus dans des matières ordinaires telles que la soie, le coton, les imprimés et les plissés agrémentées de dentelles qui ont donné un éclat particulier à l’événement. La collection réactualisée présentée par Fall Touré sous le parrainage de l’association « Afrikaans Plateform », dénommée « History » est le parfait reflet d’une époque qu’on croyait révolue. Elle fait découvrir que, même en plein 21è siècle, il est loisible de se ressourcer dans le passé, d’exploiter les aspects positifs de l’habillement d‘autrefois et de concilier les deux époques pour concevoir une nouvelle mode, celle qui allie présent et passé et qui donne une nouvelle identité à l’homme.

D’ailleurs le styliste lui-même s’en défend : « les dentelles, c’était dans le passé. Si cette mode est dépassée, pourquoi la faisons-nous encore de nos jours ? Pourquoi les couturiers font encore des bas pour les pantalons et pourquoi nos jeunes filles portent encore des perles autour de leurs hanches et pourquoi cela plaît aux filles et excite les hommes ? Je n’ai qu’une envie, revisiter le passé et l’adapter au présent » ? Le public composé d’Européens et d’Africains est sorti impressionné et émerveillé de cette manifestation, car tout était beauté.

Fall Touré, né à Lomé, a fait la Haute Ecole de stylisme de Gand (Belgique) et est sorti parmi les élites de cette école très fermée. Il a été le seul Africain de sa promotion à avoir décroché le fameux sésame. En 2000, il a été nominé parmi les 10 meilleurs jeunes stylistes africains au tout premier « Koras Fashion Awards » à Sun City en Afrique du Sud. Quelques semaines plus tard, pour le cinquantième anniversaire de l’organisation de défense des droits de l’Homme, Amnesty International, il a été sollicité pour créer une collection qui réponde aux normes de protection et de défense des droits humains. Auparavant, Médecins du monde a eu recours à ses services pour récolter des fonds au profit de ses œuvres caritatives.

En 2003, il participe pour la première fois à l’événement « Alokpa » organisé au Mercure Sarakawa à Lomé où il est membre du jury. En Europe, dans le cercle très fermé des « hommes de mode », il a réussi à se donner un nom. C’est ainsi qu’en 2004 pour le grand événement de mode de Belgique dénommé « Moda Mundo », littéralement « Mode du Monde », il a été sélectionné pour confectionner l’affiche de ce festival et appelé à juger les œuvres des créateurs belges. Tout récemment en juillet 2005, la première banque belge Fortis Banque s’est procuré ses services pour lancer la deuxième édition de « Moda Mundo » qu’elle avait un an auparavant sponsorisée.

Plus de succès et beaucoup de bonheur pour cet artiste qui porte haut, à l’instar des Eperviers, le flambeau togolais et fait connaître à travers le monde le savoir-faire des Togolais. Il leur promet plein de surprises lors d’un gigantesque festival de mode en décembre à Lomé. Il affirme préparer la deuxième partie de la collection «History » qu’il présentera au public européen en janvier 2006.

Pour en savoir plus sur la collection Fall Touré, visitez le site web [Fall Touré->http://www.falltoure.20mn.com]

Innocent SOSSOU

Copyright LETOGOLAIS © 2002