Source FIFAWORLDCUP.COM - 07/06/2006

Baptême du feu pour le Togo

Le 13 juin, à 15h00, la République de Corée rencontrera le Togo, néophyte en Coupe du Monde de la FIFA, lors du premier match du Groupe G, qui se déroulera à Francfort devant plus de 48 000 supporters. FIFAworldcup.com se penche sur ce choc crucial entre deux équipes fermement décidées à accéder aux huitièmes de finale.

Les listes
Dick Advocaat, sélectionneur de la République de Corée, a rappelé dix anciens de l’équipe demi-finaliste à domicile il y a quatre ans, dont le pilier de la défense Choi Jin Cheul. Il n’a toutefois pas inclus dans sa liste l’attaquant de l’Eintracht Francfort, Cha Doo Ri, qui s’est vu privé du plaisir de jouer devant son public. L’entraîneur du Togo, Otto Pfister, mise pour sa part sur l’ambition et l’énergie d’un effectif relativement jeune. Il a confié le brassard de capitaine au défenseur vétéran Jean-Paul Abalo, qui a pour mission de cadrer ses co-équipiers sur le terrain.

Les qualifications
Trois victoires, un nul et deux défaites ont permis à la République de Corée de terminer deuxième du Groupe A de la Zone Asiatique, derrière l’Arabie saoudite. Le Togo a coiffé les Lions du Sénégal, quarts de finalistes à Corée/Japon 2002, et s’est adjugé le Groupe 1 de la Zone Africaine, avec sept victoires, deux nuls et une seule défaite. Il disputera cet été sa toute première Coupe du Monde de la FIFA.

Les face-à-face
Le Togo et la Corée ne se sont encore jamais affrontés sur une scène internationale.

L’histoire en Coupe du Monde
Si le Togo découvre l’épreuve reine, la Corée en est, elle, à sa septième participation. Cependant, après avoir fait leurs premières armes lors de Suisse 1954, les Guerriers Taeguk devront attendre 48 ans pour décrocher leur première victoire. Ainsi, en 2002, sur leurs terres, ils réalisent un parcours éblouissant qui les mènera jusqu’aux demi-finales, en s’offrant au passage des pointures européennes telles que l’Italie et l’Espagne.

Le duel à suivre
La rencontre nous promet un beau suspense, où tout se jouera sans doute sur l’efficacité offensive. La République de Corée place ses espoirs sur l’attaquant Ahn Jung Hwan, auteur de buts décisifs contre les Etats-Unis et l’Italie lors de Corée/Japon 2002. Il évolue en Bundesliga, au MSV Duisburg, aussi ne manquera-t-il pas d’exploiter à son avantage sa connaissance du football allemand. Fer de lance de l’attaque togolaise, Emmanuel Adebayor a été le buteur le plus prolifique des préliminaires de la Zone Africaine, avec onze réalisations à son actif. Son rôle clé dans l’équipe a été souligné lors de l’élimination humiliante du Togo de la Coupe d'Afrique des Nations 2006, à laquelle il n’a pratiquement pas participé en raison d’un conflit avec l’ancien entraîneur, Stephen Keshi. Le match contre la Corée offrira au grand escogriffe d’Arsenal l’occasion de remettre les pendules à l’heure.

Les sélectionneurs
Advocaat, le "Petit Général" néerlandais, est soumis à une forte pression : après l’accession historique de la Corée au dernier carré il y a quatre ans, on attend de ses hommes de nouvelles prouesses à Allemagne 2006. Depuis qu’il a pris les rênes de la sélection coréenne en septembre dernier, il a bâti un effectif équilibré, où se mêlent étoiles montantes et vétérans de la campagne 2002. Le sélectionneur allemand du Togo, Pfister, s’est, quant à lui, taillé une réputation de missionnaire du football en Afrique. Depuis son arrivée sur ce continent en 1972, il a entraîné les équipes nationales du Rwanda, du Burkina Faso, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Zaïre et du Ghana. Recruté à peine 100 jours avant le début de la Coupe du Monde de la FIFA, Pfister se prépare pour son premier grand examen de passage en tant que sélectionneur du Togo.

Copyright LETOGOLAIS © 2002