Source LE MONDE - 14/06/2006

Le Togo réduit à dix concède la victoire à la Corée du Sud

Les Coréens, demi-finalistes du Mondial 2002, rencontraient, mardi 13 juin, sur la pelouse de Frankfort, le Togo, qui dispute sa première Coupe du monde. Après un début de match poussif où aucune des équipes ne se découvrait, le Togo a ouvert le score et menait 1 à 0 à la mi-temps. Les Coréens ont repris les choses en main lors de la deuxième période, concluant la rencontre par une victoire 2 à 1.

Le sélectionneur du Togo, l'Allemand Otto Pfister, était finalement présent sur le banc, après avoir annoncé sa démission ce week-end. Il avait opté pour un schéma assez classique 4-4-2 avec la star Emmanuel Adebayor et Abdel Kader Toure en pointe.

Pendant les dix premières minutes, on assiste à de nombreuses approximations tactiques de la part des deux équipes. Une tentative togolaise à la 15e minute sur un centre d'Adebayor ne parvient pas à trouver Kader Toure, qui essaie d'obtenir un penalty en chutant dans la surface de réparation.

Les Coréens obtiennent un coup franc à la 20e minute mais le ballon tombe dans les mains du gardien du FC Metz, Agassa. L'arbitre anglais Graham Poll sort deux cartons jaunes d'affilée aux 23e et 25e minutes pour Abalo et Romao. Mais les Eperviers ne se laissent pas démonter. Sur une ouverture venue du couloir droit, Kader Toure contrôle du genou, élimine ses défenseurs et ouvre le score d'une belle frappe croisée du droit qui touche le poteau avant d'entrer dans les filets (31e).

DEUXIÈME MI-TEMPS CORÉENNE

Le score n'évolue pas jusqu'à la mi-temps. A la reprise, Ahn remplace dans l'équipe coréenne Kim Jin-kyu et le jeu coréen adopte une tactique plus conventionelle en 4-4-2.

A la 53e, le match bascule : Abalo fait une faute sur Park Ji-sung et prend son deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion. Quelques secondes plus tard alors que le Togo se retrouve à 10 contre 11, Lee Chun-soo ouvre la marque pour les Coréens, qui entrent enfin dans le match à la 54e minute.

Les changements s'enchaînent pour le Togo avec l'entrée d'Assimou Toure à la place de Senaya puis la sortie d'Assemoassa sur blessure, qui cède sa place à Forson. Les Togolais parviennent à se montrer dangereux malgré leur infériorité numérique. Mais à 18 minutes du terme de la rencontre, une frappe d'Ahn trouve le petit filet opposé et permet à son équipe de mener 2 à 1. Le Togo ne renonce cependant pas et Salifou et Adebayor créent de nombreuses occasions... sans succès.

La situation est désormais très compromise pour les Togolais dans ce groupe G, où la France et la Suisse, qui se rencontrent à 18 heures, ne comptent pas laisser échapper les deux premières places qualificatives.

Alexandra Apikian

Copyright LETOGOLAIS © 2002