Source REUTERS - 19/06/2006

Mondial: la Suisse élimine le Togo 2-0

DORTMUND (Reuters) 19/06/2006 - La Suisse a décroché lundi sa première victoire dans le Mondial de football allemand en éliminant le Togo 2-0 lundi à Dortmund dans le groupe G, celui de la France.

Ce résultat offre aux Suisses la première place du groupe G mais ne change rien aux affaires des Bleus, qui devront s'imposer par deux buts d'écart face au Togo s'ils veulent être certains de se hisser en huitièmes de finale.

L'ancien Rennais Alexander Frei a ouvert le score à la 16e minute et Tranquillo Barnetta a doublé la marque à deux minutes de la fin de la rencontre.

Le début de match est équilibré, la meilleure occasion est togolaise mais la Suisse prend peu à peu l'ascendant dans le contrôle du ballon.

Cette domination se concrétise à la 16e minute quand Tranquillo Barnetta récupère un ballon dans la surface et l'offre à Frei qui n'a plus qu'à ouvrir le pied pour ouvrir le score.

Cinq minutes plus tard, Otto Pfister fait sortir le milieu de terrain Kuami Agboh pour un attaquant, Moustapha Salifou. Ce changement réussit aux Togolais qui prennent le match à leur compte et multiplient les incursions en territoire helvétique.

Les rôles s'inversent et c'est la Suisse qui procède en contre.

A la 27e minute, Emmanuel Adebayor centre pour Kader Touré mais l'Africain ne parvient pas à croiser son tir et le ballon échoue dans les mains de Pascal Zuberbühler.

Dans les instants qui suivent, Adebayor entre dans la surface et contraint Patrick Muller à le crocheter. Le Gunner s'effondre mais l'arbitre ne bronche pas.

Au retour des vestiaires, les hommes de Köbi Kuhn semblent déterminés à reprendre le contrôle du match, mais la partie reste équilibrée et les Togolais jouent crânement leur chance, loin d'être ridicules.

A la 58e minute, Frei a la balle du 2-0 dans les pieds mais son tir s'envole haut dans le ciel de Dortmund.

Les Suisses ne parviennent pas à faire le break définitif et restent exposés à une égalisation togolaise. Mais les Eperviers manquent de réalisme, oublient trop souvent leurs partenaires démarqués et s'empalent sur la défense helvète.

La sanction tombe à deux minutes du terme de la rencontre. Bien décalé par Mauro Lustrinelli, Barnetta libère ses partenaires d'une frappe lointaine qui expédie le ballon dans le petit filet opposé des buts du portier togolais.

Copyright LETOGOLAIS © 2002