Source ATOP - 18/12/2006

Togo: Sinkaring la fête d'initiation et des moissons des kabyé de la Binah

Entymologiquement, Sinkaring viendrait d'un couple de verbes Sankuu qui veut dire se laver les mains, se purifier et Karuu qui signifie être prêt à affronter les épreuves de la vie. Sinkaring qui a son origine à Lama-Tessi est donc une épreuve par laquelle on soumet le jeune kabyé de la Binah à l'endurance et à la force afin qu'il puisse défendre sa communauté. C'est donc un test pour les jeunes pour permettre leur intégration dans la classe des adultes. Elle est aussi une fête des moissons car après les chants et les danses, vient la dégustation des beignets d'haricot et la boisson locale, fruits des nouvelles récoltes. elle est rotative de canton en canton et est célébrée chaque année le 1er samedi du mois de décembre.


Le 9 décembre 2006 les natifs des la BINAH ont célébré “SINKARING” à SOlla

Les natifs et les ressortissants de la préfecture de la Binah ont célébré le samedi 9 décembre à Solla à 20 km au Nord-Est de Pagouda, leur fête traditionnelle « Sinkaring » ou fête des moissons, édition 2006. « Sinkaring » est une occasion pour eux de communier avec les ancêtres, remercier les dieux de la terre pour avoir permis l’abondance des récoltes, et solliciter leur clémence pour la réussite de la future saison agricole.

Sinkaring est aussi une période au cours de laquelle le jeune adolescent appelé « Sinkarou » subit des rites initiatiques pour accéder à une classe d’âge supérieure, celle des adultes. Au cours de son initiation, il doit réciter des poèmes et exécuter des danses dans un accoutrement approprié pour l’honneur et la fierté de sa communauté. Elle est par ailleurs un moment de dégustation des beignets de haricot fruit de la récente récolte suivie des libations.

Des concours de chants et danses du terroir à l’intention des différents groupes folkloriques des cantons de la préfecture, un défilé et une distribution de prix composés d’égreneuses de maïs et d’arachides, de pelles, d’arrosoirs, et de charrues à 14 lauréats ont été les temps forts des manifestations.

Entymologiquement, Sinkaring viendrait d'un couple de verbes Sankuu qui veut dire se laver les mains, se purifier et Karuu qui signifie être prêt à affronter les épreuves de la vie. Sinkaring qui a son origine à Lama-Tessi est donc une épreuve par laquelle on soumet le jeune kabyé de la Binah à l'endurance et à la force afin qu'il puisse défendre sa communauté. C'est donc un test pour les jeunes pour permettre leur intégration dans la classe des adultes. Elle est aussi une fête des moissons car après les chants et les danses, vient la dégustation des beignets d'haricot et la boisson locale, fruits des nouvelles récoltes. elle est rotative de canton en canton et est célébrée chaque année le 1er samedi du mois de décembre.

Copyright LETOGOLAIS © 2002