Source PANA - 11/07/2008

Togo: Le gouvernement augmente le prix du ciment

PANA- 10/07/08- Le gouvernement togolais a décidé d'augmenter le prix du ciment sur toute l'étendue du territoire national, à partir de ce jeudi, pour lutter contre les spéculations qui créent des pénuries volontaires dans le pays, selon une décision prise mercredi soir en Conseil des ministres.

Ainsi, le prix de la tonne du ciment est de 81.000 F CFA contre 69 600 F précédement (pour le ciment produit par CIMTOGO), tandis que celui produit par le West african cement(WACEM), passe de 66.000 F CFA à 77 000 F CFA.

Par cette décision, le gouvernement a voulu aligner le prix du ciment au Togo sur les prix pratiqués dans les pays voisins (Bénin, Burkina Faso, Ghana )où sont convoyés illégalement ce produit.

"Cette situation est due à la spéculation que pratique certains distributeurs agréés et revendeurs qui exportent illégalement le ciment destinés à la consommation nationale vers les pays voisins où le prix de vente du ciment est plus élevé que celui pratiqué au Togo", explique le gouvernement pour qui la seule alternative est de procéder à un "ajustement de prix" pour freiner la spéculation qui prend des allures inquiétantes.

Selon des sources proches du ministère du Commerce, CIMTOGO et le WACEM, les deux unités de production du ciment au Togo ont une capacité mensuelle totale de 105.000 tonnes et la consommation moyenne du Togo se situe entre 45.000 et 50.000 t.

Mais depuis le début de l'année, le prix de vente d'un sac de ciment qui était de 3 300 F CFA, selon le prix homologué en 2006, est vendu entre 4.500 et 5.000 F CFA.

Pourtant, le 18 avril, suite à des concertations entre les deux producteurs de ciment dans le pays, il a été mis en place un dispositif dénommé "Opération Togo d'abord" qui consistait à suivre le ciment depuis sa sortie de l'usine jusqu'au consommateur final en passant par le distributeur agréé.

Dans ce système, les forces de sécurité (gendarmerie et police) assurent le convoyage du produit afin de permettre son arrivée à sa réelle destination pour empêcher les spéculateurs de le détourner.

Si dans la première semaine le système a plus ou moins fonctionné, il a montré par la suite des failles.

Copyright LETOGOLAIS © 2002