Source APA - 03/09/2008

L’UNICEF pour la scolarisation des filles des couvents vodou au Togo

APA - 02/09/08 - La Directrice générale du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Ann Veneman, a visité un couvent vodou dans la localité de Togoville (70 km de Lomé) pour s’informer des actions liées à la scolarisation des enfants internés dans les couvents vodou, a constaté APA.

Ann Veneman a eu des entretiens avec "Maman Kponou", grande prêtresse vodou qui dirige plus de 150 divinités d’une douzaine de couvents vodou.

"Maman Kponou" a confirmé sa décision de permettre la scolarisation des enfants internés dans les couvents.

«Moi même je n’ai appris aucun métier et je n’ai pas été à l’école. Je ne comprends aucun mot de français. C’est pourquoi je me dis que nos enfants doivent aller à l’école», a-t-elle déclaré en reconnaissant que «l’école est d’une grande importance».

Elle a expliqué que la durée des rites d’initiations dans les couvents est de plus en plus réduite pour justement permettre aux enfants d’aller à l’école et à ceux qui ne peuvent pas aller à l’école d’apprendre un métier.

«C’est pourquoi, j’ai envoyé certains enfants à l’école et d’autres qui le souhaitent en apprentissage. Mes propres enfants vont à l’école et je n’ai laissé aucun à la maison», a encore dit "Maman Kponou".

Cette décision très appréciée par Ann Veneman qui a salué les efforts consentis en faveur de la scolarisation des enfants. Selon elle, il est important d’accorder une attention à l’éducation des enfants.

«Ce que nous voyons ici est la reconnaissance de la culture de l’éducation et du vodou dans la société. Il est important de donner aux enfants une éducation. C’est pour leur avenir», a lancé Ann Veneman.

La directrice générale de l’UNICEF a salué la chance donnée aux enfants d’avoir une éducation.

Plusieurs dizaines d’enfants issus des couvents vont ainsi prendre le chemin de l’école le 22 septembre prochain, jour de la rentrée scolaire au Togo.

Ce résultat est le fruit d’une sensibilisation des chefs traditionnels et des prêtres vodou.

C’est ainsi que 100 prêtres Vodou et 294 membres de 42 différentes communautés ont été sensibilisés sur les droits des enfants.

Copyright LETOGOLAIS © 2002