Source UJIT - OTM - CONAPP - JDHO - 03/11/2009

Vote d'une nouvelle loi organique de la HAAC: La presse est en danger au Togo

UJIT - OTM - CONAPP - JDHO

COMMUNIQUE DE PRESSE

(Relatif au vote par l’Assemblée nationale du projet de loi organique modifiant la loi organique N°2004-021 du 15 décembre 2004 relative à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication)

L’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), le Conseil National des Patrons de Presse du Togo (CONAPP), Journalistes pour les Droits de l’Homme (JDHO-Togo) ont appris avec consternation, le vendredi 30 octobre 2009, le vote subreptice par l’Assemblée nationale du projet de loi organique modifiant la loi organique N°2004-021 du 15 décembre 2004 relative à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).

La nouvelle loi stipule que la Haute Autorité, après une mise en demeure rendue publique, peut, entre autres, procéder au « retrait définitif de l’autorisation avec saisie des équipements » et à la « suspension de parution pour six (6) mois de la publication avec retrait de la carte de presse ». Le comble, c’est que cette loi donne prérogative à la HAAC d’«organiser des séances d’Audition des professionnels des médias auteurs de fautes graves ».

L’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), le Conseil National des Patrons de Presse du Togo (CONAPP), Journalistes pour les Droits de l’Homme (JDHO-Togo) condamnent avec la dernière vigueur cette loi qui traduit une volonté manifeste du pouvoir de museler la presse privée à la veille des élections présidentielles de 2010 au Togo.

Au moment où notre pays aspire à la réconciliation et se prépare à une présidentielle sans violence, cet acte compromet dangereusement l’exercice du métier de journaliste et constitue un véritable recul de la liberté de presse acquise au prix de hautes luttes.

L’UJIT, l’OTM, le CONAPP et JDHO déclarent qu’au grand jamais, ils ne sont pas prêts à accepter cette loi liberticide et mettront tout en œuvre pour son retrait pur et simple.

La presse est en danger au Togo. Par conséquent, nous en appelons à la conscience des gouvernants et prenons à témoin l’opinion nationale et internationale sur ce climat délétère qui pointe à l’horizon.

L’UJIT, l’OTM, le CONAPP et JDHO invitent les journalistes à rester vigilants et mobilisés pour prendre part dans les tout prochains jours à une grande manifestation pacifique pour dire non à ce coup de force contre la presse.

Fait à Lomé, le 02 novembre 2009

Ont signé :
Le Secrétaire Général de l’UJIT: TETTEH A. K. Crédo
Le Président de l’OTM: Pierre Kasséré SABI
Le Président du CONAPP: Jacques DJAKOUTI
Le Président de JDHO: Carlos KETOHOU

Copyright LETOGOLAIS © 2002