Source MISNA - 07/12/2009

Togo : L'Onu observe que "des efforts sont encore nécessaires" dans le domaine des droits de l'homme

MISMA 04 Dec 2009 - Le représentant du Haut commissariat aux Droits de l'homme de l'Onu, Musa Gassama, a mis l'accent sur les "acquis" enregistrés au Togo en matière de respect des droits de l'homme pendant l'année 2009, tout en observant que "des efforts sont encore nécessaires", à quelques mois de la présidentielle, prévue le 28 février 2010.

Parmi les avancées constatées figurent l'abolition de la peine de mort le 24 juin dernier, la ratification de plusieurs conventions internationales et l'harmonisation de la législation nationale à ces accords. Les zones d'ombre rapportées par le représentant du Haut commissariat s'appliquent notamment au respect des droits de l'homme dans les prisons et dans le cadre des procédures judiciaires, de nombreuses plaintes relatives au déroulement des interrogatoires, aux conditions de détention et aux difficultés de communication entre les prisonniers et leurs proches ayant été déposées. M Gassama a plus précisément évoqué la situation des détenus accusés de tentative de coup d'État en avril dernier, au nombre desquels figure Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du président Faure Gnassingbé Eyadéma.

En prévision de la présidentielle de l'an prochain, le Haut commissariat aux Droits de l'homme a annoncé la mise en place de plusieurs initiatives, dont une campagne de sensibilisation des partis, de la population et des médias, pour accompagner la nation vers un scrutin "exempt d'actes de violence et de violations des droits de l'homme". Après l'avènement au pouvoir de Faure Gnassingbé en avril 2005, à la mort de son père Etienne Gnassingbé Eyadema, dans le cadre d'une élection caractérisée par de graves troubles, soldés par 154 victimes, 654 blessés et 40.000 personnes déplacées, le scrutin de 2010 constituera le premier vote démocratique dans le pays depuis des décennies. (VV/CN)

Source: Missionary International Service News Agency (MISNA)


Copyright LETOGOLAIS © 2002