Source OUEST FRANCE - 15/03/2010

Mathieu Cichocki, en grève de la faim pour contester les élections au Togo

Mathieu Cichocki, Caennais de 38 ans, à entamé une grève de la faim devant la préfecture. Il conteste le résultat des élections présidentielles togolaises de 4 mars derniers qui ont porté Faure Gnassingbé au Pouvoir. "C’est une mascarade électorale et l’Union européenne a donné entre 16 et 20 millions d’euros pour la tenue de ces élections." Marié à une togolaise, il a vécu 5 ans au Togo, à Lomé, la capitale et Aného, pas loin de la frontière béninoise. C’est la première fois qu’il entreprend une grève de la faim. "Même si la France n’a pas encore validé ce résultat, c’est amoral de donner autant d’argent à un régime dictatorial, dans un contexte de crise économique mondial."

Info Ouest-France du 13-14 mars 2010

Copyright LETOGOLAIS © 2002