Source EDENCAZA - 04/05/2010

MEIWAY en concert à l’Elysée Montmartre le 12 mai à Paris

Spécial 20 ans de carrière de 23 heures à l’aube

L’Ivoirien Meiway ambiance depuis vingt ans le continent africain, avec son révolutionnaire zoblazo. "M20", son nouvel album célèbre en fanfare cet anniversaire et offre l’occasion de revenir sur les ingrédients qui composent cet indémodable cocktail afro, et surtout de l'apprécier, en concert, où l'on retrouvera la rythmique incandescente de Meiway, le zoblazo festif et les mouchoirs blancs en signe de paix...

Les invités Monique SEKA…..DJ Rodrigue…ESSY

Elysée Montmartre
72 boulevard de Rochechouard Paris 18
Entrée 25 €

Meiway, alias Fréderic-Désiré Ehui, débarque d’Abidjan à Paris en 1985 pour y approfondir ses connaissances musicales. En 1989, il enregistre son 1er album "Ayibebou" qui contient les prémices du Zoblazo, un style musical que Meiway invente en s’inspirant des rythmes traditionnels de Grand-Bassam d’où il est originaire. Pour cet album, il reçoit la récompense du meilleur chanteur de Côte d’Ivoire mais c’est avec son deuxième album "200% Zoblazo", publié en 1992, que Meiway remporte son premier tube dans la diaspora africaine. Au fil des années, son succès ne fait que croître en suivant l’inflation Zoblazo, pour atteindre "900% Zoblazo", sur l’album éponyme sorti en 2006. Meiway est devenu une superstar en Côte d’Ivoire, dans tout l’Ouest Africain, et dans la diaspora africaine d’Europe. "M20" est son 10ème album, un disque qui fête ses 20 ans de carrières : 17 titres, dans lesquels on retrouve la rythmique incandescente de Meiway, dont "Dedans" en duo avec Passi, et "Mami" en duo avec Lynnsha.

Dj Rodrigue, le prince de l'Atalaku en Attié
l'"Attié" est une langue de Côte d'Ivoire. "Atalaku" signifie "éloges". Faire son "atalaku" veut par exemple dire vanter quelqu'un, comme le font si bien les griots dans la tradition africaine. Dans les night club ou autres lieux de spectacles, DJ ou animateurs font des "atalakus" à certaines personnes qui émues, déversent sur eux des billets de banques.

Essy de la Brétonnière
La sexy girl de la scène ivoirienne à la voix ninkin-ninkin, qui signifie ce qui est, suave, sucré, donne dans le zoblazo, avec un album intitulé "Et Dieu créa l’homme", conçu et réalisé par Meiwa

par Doumé

Copyright LETOGOLAIS © 2002