Source ETIB - 12/08/2010

Togo : l'armée française embarrassée par ce ''Tu me le mets en taule''

Sentiment de gêne au Ministère de la défense, devant les images filmées au Togo d'un instructeur militaire française demandant que soit mis en prison un journaliste qui l'avait photographié.

Les réflexes coloniaux de l'armée française n'ont pas disparu d'Afrique, comme le montrent ces images tournées mardi d'un officier français intimidant un journaliste togolais, Didier Ledoux, pour qu'il efface une photo qu'il avait prise de lui.

Officiellement supposé travailler en tant que "conseiller" pour l'armée togolaise, Romuald Létondot, le lieutenant-colonel français mis en cause, a présenté ses excuses mercredi 12 août dans les locaux de l'ambassade de France à Lomé, a annoncé le Quai d'Orsay.

Pour autant, l'incident démontre que la sacro-sainte liberté de la presse inscrite sur les frontipisces républicains de la France n'a pas forcément la même importance hors de ses frontières hexagonales.


"Tu me le mets en taule"

L'incident est survenu après des heurts entre les forces de l'ordre et des militants de l'opposition togolaise (UFC). Envoyé pour couvrir l'événement, Didier Ledoux, journaliste togolais, et Noel Kodou Tadegnon, correspondant de Reuters à Lomé, ont repéré un peu à l'écart le colonel français.

"Nous avons été étonnés de le voir là, alors nous avons immédiatement immortalisé l'instant et nous nous sommes avancés vers lui pour l'interviewer", a raconté au Nouvelobs.com Noel Kodou Tadegnon qui a filmé la scène.

Photographié, le militaire français exige que soit supprimée la photo faite de lui, ce qu'a refusé le journaliste.

Romuald Létondot hausse alors le ton : "Tu veux qu'on te donne un coup sur l'appareil ou quoi ? Tu sais qui je suis ? Je suis le conseiller du chef d'état-major de l'armée de terre. Tu veux que j'appelle le RCGP (Régiment des commandos de la garde présidentielle) pour foutre un peu d'ordre là-dedans ?"

Une attitude qui contraste avec les objectifs de "conseil, pédagogie, et formation" au Togo, avant que l'officier français ne demande aux gendarmes togolais présents : "Tu me le mets en taule !".

Depuis, le Ministère de la Défense a condamné l'attitude de l'officier, le ministère "ne se reconnaît absolument pas ni dans les propos ni dans le comportement de cet officier français. La liberté de la presse est une valeur essentielle", a-t-il rappelé.

[VISIONNER L'INTEGRALITE DE LA VIDEO->http://www.youtube.com/watch?v=bxRf8vwkiFE]

Copyright LETOGOLAIS © 2002