Source LEMONDE.FR - 06/09/2010

Londres songerait à limiter l'entrée des étudiants étrangers

La Grande-Bretagne, l'une des destinations les plus prisées pour les études supérieures, pourrait restreindre l'entrée des étudiants étrangers. La hausse du nombre de visas délivrés pour les étudiants – de 186 000 en 2004 à plus de 300 000 – n'est "pas soutenable", a déclaré au Times le ministre de l'immigration britannique, Damian Green. "Ma préoccupation est de savoir si nous attirons réellement les plus brillants et les meilleurs", a indiqué le ministre conservateur. Plus de 90 000 étudiants arrivés en 2009 ne seraient pas inscrits dans des filières d'études supérieures.

Une étude rendue publique lundi 6 septembre montre qu'un cinquième des 186 000 étudiants admis en 2004 se trouvaient encore en Grande-Bretagne cinq ans plus tard. Les visas accordés aux étudiants ne permettant pas de s'installer dans le pays, cela signifie que ces 20 % d'étudiants ont trouvé un travail ou sont restés pour raison familiale.

Le ministre doit prononcer lundi soir un discours sur la politique d'immigration. Selon M. Green, la coalition au pouvoir a hérité d'un système "largement hors de contrôle". L'immigration nette au Royaume-Uni a augmenté de 33 000 personnes à 196 000 en 2009, selon l'office des statistiques. Le nombre de visas accordés à des étudiants a lui bondi de 35 %, à 362 015.

LEMONDE.FR

Copyright LETOGOLAIS © 2002