Source AFP - 04/12/2010

Côte d'Ivoire : l'ONU reconnaît la victoire d'Alassane Ouattara

NEW YORK (Nations unies) - Le chef des Nations unies, Ban Ki-Moon, a reconnu vendredi la victoire d'Alassane Ouattara à la présidentielle en Côte d'Ivoire, au moment où le pays était en crise après que le Conseil constitutionnel eut proclamé la victoire du sortant Laurent Gbagbo.

"Le secrétaire général félicite M. Alassane Ouattara, du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), pour son élection et demande au président élu de travailler pour une paix durable, la stabilité et la réconciliation en Côte d'Ivoire", a déclaré le porte-parole de M. Ban.

"Le secrétaire général demande au président Laurent Gbagbo de faire ce qu'il doit faire pour le bien de son pays et de coopérer pour une transition politique sans heurts dans le pays", a ajouté le porte-parole.

Ban Ki-moon "souhaite souligner que la volonté du peuple ivoirien doit être respectée et demande à tous les Ivoiriens d'accepter le résultat certifié et de travailler ensemble dans un esprit de paix et de réconciliation", a poursuivi le porte-parole.

Appelant l'ensemble des Ivoiriens à s'abstenir de toute violence, M. Ban "avertit ceux qui pourraient inciter ou recourir à la violence qu'ils seront tenus pour responsables".

La Côte d'Ivoire était vendredi en pleine tourmente, le Conseil constitutionnel ayant proclamé la victoire du sortant Laurent Gbagbo à la présidentielle du 28 novembre, pourtant remportée par Alassane Ouattara selon la commission électorale.

Un peu plus tôt, le représentant de l'ONU en Côte d'Ivoire, Youn-jin Choi, avait contesté la victoire de Laurent Gbagbo à la présidentielle, jugeant que les résultats annoncés par le Conseil constitutionnel "ne correspondent pas aux faits", dans une déclaration à Abidjan.

Le second tour du 28 novembre s'étant "globalement déroulé dans une atmosphère démocratique", "la proclamation des résultats définitifs par le président du Conseil constitutionnel, avec l'annulation du vote dans neuf départements du nord, qui donne la victoire au candidat Laurent Gbagbo, peut seulement être interprétée comme une décision ne correspondant pas aux faits", avait-il affirmé.

Alassane Ouattara s'est présenté comme "le président élu de la République de Côte d'Ivoire", en se prévalant des résultats donnés par la commission électorale. "L'ONU vient de certifier les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI)" qui le créditaient de plus de 54% des suffrages, a-t-il lancé lors d'une déclaration à Abidjan.

M. Ban "souhaite souligner que les Nations unies demeurent profondément engagées pour soutenir la conclusion couronnée de succès du processus de paix ivoirien dans tous ses aspects et souhaite travailler étroitement avec le président élu et le futur gouvernement", ajoute encore le porte-parole.

Il "loue le peuple de Côte d'Ivoire pour sa participation active à cette élection présidentielle historique".


(©AFP / 03 décembre 2010 20h11)

Copyright LETOGOLAIS © 2002