Source PANA - 02/07/2011

Les étudiants de l’Université de Lomé manifestent pour la réintégration de leur leader

PANA_02/07/2011-Lomé- Des étudiants de l’Université de Lomé ont violemment manifesté leur mécontentement vendredi pour réclamer la réintégration du président de leur mouvement, Séibou Adou, exclu la semaine dernière pour avoir déclenché une grève ayant occasionné des casses sur le campus. Les forces de l’ordre ont violemment dispersé la manifestation à coups de grenades lacrymogènes et procédé à plusieurs arrestations. Les étudiants ont érigé des barricades avec des troncs d’arbres et incendié des pneus pour bloquer la circulation.

Le ministre de la Sécurité, le général Gnama Latta, est venu négocier avec les étudiants, les informant que le gouvernement et les autorités universitaires ont décidé jeudi soir de surseoir à la radiation du président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant au Togo (MEET), Seibou Adou, de toutes les universités du pays pour une durée de six ans.

De sources proches du MEET, des négociations étaient prévues ce vendredi après-midi à la Primature entre les responsables du mouvement estudiantin et les représentants du gouvernement.

Depuis le 25 mai, les étudiants de l’Université de Lomé manifestent presque chaque jour pour la révision du nouveau système Licence-master doctorat (LMD).

Ils veulent également obtenir de meilleures conditions de vie et d’études ainsi que la réintroduction de la bourse d’études supprimée au profit d’une aide trimestrielle de 20.000 francs CFA.

Pana 02/07/2011

Copyright LETOGOLAIS © 2002