Source LE TOGOLAIS.COM - 14/12/2011

Togo : Deux ouvrages historiques sur la vie politique togolaise

Pour comprendre et mieux saisir la profonde signification de la victoire électorale du 27 avril 1958, de la proclamation de l’indépendance de notre pays, le 27 avril 1960.

Aider à éviter que ne tombent dans l’oubli les nationalistes qui ont lutté pour la conquête de notre indépendance.

Permettre à tous de mesurer d’où le peuple togolais est parti pour sombrer dans la situation catastrophique décrite par l’ouvrage suivant (le Livre noir contre l’impunité au Togo).

1°) TOGO : 27 avril 1958/1960 : 30 biographies des artisans de l’indépendance nationale «Ablodé»
– Volume I (256 pages illustrées par de nombreuses photos).

Prix de vente : 20 € (dans les pays d’Europe) ; 20$ (dans les pays d’Amérique du nord : USA, Canada) ; 8 000 F CFA (au Togo et dans les pays d’Afrique).

Ce livre, qui est une contribution pour que la jeune, tout comme la vieille, générations puissent se réapproprier l’histoire de la lutte du peuple togolais pour se libérer du joug du colonialisme français à travers l’histoire de la vie des hommes qui l’ont menée, se présente comme une galerie de portraits en proposant les biographies des 30 personnalités suivantes :
— 1) Pa Augustino de SOUZA : Pa Augustino Ezéchiel de SOUZA dit « Gazozo » : le Patriarche, 1er Président du CUT, décédé la veille de la proclamation de l’indépendance ;
— 2) Sylvanus Epiphanio Kwami OLYMPIO : le premier Président de l’Assemblée représentative du Togo de 1946, le Premier ministre désigné après la victoire électorale de 1958, le premier Président de la République du Togo démocratiquement élu ;
— 3) Le Dr Martin AKU : premier député du CUT élu à l’Assemblée nationale française, aux élections du 10 novembre 1946 ;
— 4) Paulin Sèvi AKOUETE : le géant du syndicalisme africain ! ;
— 5) Paulin Jacintho FREITAS : l’indispensable et unique Ministre d’Etat ;
— 6) Le Dr Comlan Rodolphe TRENOU : la plus précieuse plume du nationalisme togolais ;
— 7) Le Dr Hospice Imoru Dominique Abou COCO : un exceptionnel modèle de probité et de fidélité à un idéal ;
— 8) NAMORO Karamoko : le plus honnête et fidèle lieutenant du septentrion ;
— 9) Laurent DJAGBA : l’inoubliable martyr, resté fidèle au nationalisme togolais ;
— 10) Me Anani Ignacio SANTOS : l’avocat international des causes nationalistes ;
— 11) Jonathan SAVI DE TOVE : le président de l’Assemblée nationale togolaise de la victoire électorale de 1958 jusqu’au putsch sanglant de 1963 ;
— 12) Théophille MALLY : le tribun et ministre nationalistes qui a mal tourné ;
.......



2°) L’ouvrage intitulé : Livre Noir contre l’impunité au Togo : 13 janvier 1963 - 13 janvier 2010 47 ans d’assassinats et d’impunité au Togo sous la dictature sanglante du clan des GNASSINGBE (320 pages illustrées par de nombreuses photos).

Prix de vente : 15 € (dans les pays d’Europe) ; 15$ (dans les pays d’Amérique du nord : USA, Canada) ; 7 000 F CFA (au Togo et dans les pays d’Afrique).


Voici les adresses des librairies où les dépôts pour trouver ces livres:

1°) Librairie Le Tiers Mythe
21, Rue Cujas
75005 Paris

2°) Présence Africaine
25 bis, Rue des Ecoles
75005 Paris

3°) Librairie L'Harmattan
16, Rue des Ecoles
7005 Paris


Copyright LETOGOLAIS © 2002