Source LETOGOLAIS.COM - 17/12/2002

Des aménagements à Sokodé

L’ambassadeur de France a inauguré le 9 décembre 2002, à Sokodé, un pont et des voies d’accès aménagés au quartier de Kpangalam Zayir, ainsi qu’un chantier d’assainissement et de voirie dans le quartier de Tchawanda, financés par la coopération française .

Cette opération d’appui à la décentralisation soutient les initiatives de l’association française des volontaires du Progrès (AFVP), des associations et des comités des quartiers de la ville de Sokodé. Le premier projet d’un montant de 43 millions a été financé à 30 millions par le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’ambassade de France. Le pont au-dessus de la rivière Pondjo large de 4,5 mètres et long de 16 mètres permet de désenclaver les deux quartiers, soit une population de 1.000 habitants. La seconde opération qui a coûté 23,5 millions dont 16,5 de la France pour 50 latrines familiales à fosse septique à Tchawanda vient renforcer les actions d’assainissement précédemment menées à Avadadè et Salimdè.

La ville de Sokodé est le parent pauvre de la politique de l’aménagement du territoire. Les natifs de cette ville, conscients de leurs difficulté, se mobilisent de plus en plus pour financer des projets de réhabilitation et d’aménagement.

La rédaction

Copyright LETOGOLAIS © 2002