Source AFP - 16/06/2012

Togo: la France condamne les "violences"

AFP-15/06/2012- La France a condamné aujourd'hui les "violences" au Togo, où des manifestations de l'opposition ont été dispersées par la police, et a souhaité que des mesures soient prises en vue d'un processus électoral "transparent, démocratique et apaisé" en vue des législatives.

Alors que l'opposition, opposée à des mesures prises par le gouvernement en vue des élections législatives, a affirmé ne pas avoir pu manifester jeudi à Lomé en raison d'un important déploiement des forces de l'ordre, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bernard Valéro a rappelé l'"attachement" de la France "à la liberté d'expression qui est un fondement de la démocratie".

"Nous condamnons toutes les violences et leur instrumentalisation", a ajouté le porte-parole, en soulignant que "le maintien d'un dialogue constant, dans le respect de tous, peut seul permettre l'apaisement de la vie politique au Togo".

M. Valéro a aussi relevé que "la préparation des prochaines échéances électorales doit se dérouler dans cet esprit de conciliation en mettant en oeuvre les mesures nécessaires à un processus transparent, démocratique et apaisé". L'opposition accuse la majorité à l'Assemblée togolaise d'avoir modifié unilatéralement certaines dispositions du code électoral. Le prochain scrutin législatif doit théoriquement se tenir en octobre, mais aucune date n'a encore été fixée.

Copyright LETOGOLAIS © 2002