Source DEUTSCHE BOTSCHAFT - 17/02/2013

La ministre d'Etat Pieper exige des élections libres et justes au Togo

Togo - La ministre d'Etat Cornelia Pieper a rencontré aujourd'hui le 1er février 2013 le premier ministre de la République du Togo, Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu, pour un entretien. La ministre d'Etat a, à cette occasion, demandé à son interlocuteur le respect des principes démocratiques et de l'Etat de droit ainsi que des droits de l'homme. Après la rencontre, elle a déclaré :

"La situation politique à l'intérieur du Togo nous préoccupe. Il existe une crise de confiance entre le gouvernement et l'opposition. La réalisation des élections législatives libres et justes le 24 mars de cette année est importante pour l'avenir du Togo.

Le premier ministre Ahoomey-Zuhu m'a rassurée que le gouvernement du Togo est obligé d'observer les principes démocratiques et de l'Etat de droit et respecte les droits de l'homme. Nous étions d'accord que la démocratie est un processus d'apprentissage qui est difficile et que pour l'avenir démocratique du Togo, le gouvernement et l'opposition doivent coopérer.

J'ai félicité le Togo pour son engagement en matière de politique extérieure. Le Togo contribue, avec l'expédition des troupes au Mali, au rétablissement de la sécurité dans le Sahel et en Afrique de l'ouest. "

Après la mort du militaire dictateur Eyadéma Gnassingbé en 2005, la République du Togo s'est engagée sur la voie de la démocratisation. Après les réformes économiques et politiques, la République fédérale d'Allemagne a repris la coopération avec le Togo en 2012.

Depuis l'été 2012 s'interrompt le dialogue de la politique intérieure et il y a régulièrement des manifestations au cours desquelles des arrestations de certains manifestants ont lieu.

© Deutschland Magazine www.magazine-deutschland.de

Copyright LETOGOLAIS © 2002