Source LA FAMILLE - 21/02/2013

Togo: Avis de décès du mythique guitariste Fayosseho Polycarpe

Togo - La musique togolaise vient de perdre un de ses dignes fils: Fayosseho Polycarpe. Un des guitaristes les plus doué de sa génération, et qui a fait les beaux jours du mythique Willkomenband (de William Kokou Mensah) et a fait danser tous les loméens et loméennes ensemble dans les années soixante dix.

Homme affable à l'allure débonnaire, de grande stature, ce géant de la musique togolaise n'a pas connu la carrière à laquelle son talent le prédestinait. Il est arrivé au milieu des années 70 en France après avoir roulé sa bosse en Afrique, de Libreville à Kinshasa, de Lagos à Dakar, parcourant les grandes capitales du Continent Noir dont il s’est nourri pour enrichir sa culture musicale. Avant de s' installer à Nantes dans l'Ouest de la France où il a su se faire apprécier et adopter,

Il a joué avec ses compatriotes dans moult cabarets parisiens. Avec le groupe Apartheid Not qu'il a fondé avec ses amis Vincent Ohin, ( ancien sociétaire de la modèle de Lomé Yello Fever) Claudius d'Almeida, Adziman, Acheampong, Gérard Creppy, Alain Beng , Modeste, Déto, Arouban Koné dit « Roub’s »Extase Abotsui etc. pour ne citer que ceux là. Ils ont enregistré trois Albums dont le fameux « Amama ». Ils ont animé un grand nombre de concerts comme musiciens engagés dans les campagnes anti apartheid et avec SOS Racisme à ses débuts.

Paulo (ou Polycarpe) à tiré sa révérence lundi 18 Février en fin d’après-midi pour rejoindre dans la légende de la musique togolaise, ses prédécesseurs Bella Hello, Julie Akoussah etc.

Devant sa dépouille nous nous inclinons respectueusement comme tous ceux qui l’ont connu et aimé et qui sont venus très nombreux soutenir sa famille ainsi que ses amis qui l'ont accompagné dans ses derniers instants.


Programme des obsèques :

Mise en bière

Samedi 23 Février 2013 à 8h30 à

Chambre funéraire du CHU HOTEL DIEU de la ville de Nantes

La cérémonie religieuse se déroulera le

Samedi 23 Février 2013 à 9h30 à l église Sainte Thérèse de Nantes

Suivie de l’inhumation au Cimetière du Parc toujours à Nantes (44000)

Copyright LETOGOLAIS © 2002