Source XINHUA - 21/02/2014

Le Togo exhorté à mettre en oeuvre les recommandations de la Commission vérité, justice et réconcili

XINHUA-22/02/2014--La Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l'homme, Mme Flavia Pansieri, a exhorté jeudi les autorités togolaises à mettre en oeuvre les recommandations de la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR), au terme d'une visite de près d'une semaine au Togo.

Lors d'une conférence de presse, elle a salué les efforts en cours et à faire encore dans ce pays en soulignant que l'avenir " serein et pacifique du Togo dépend en grande partie de la finalisation de ce processus de justice transitionnelle".

La CVJR a été mise en place pour faire la lumière sur les actes de violence à caractère politique commis au Togo entre 1958 et 2005, en proposant des mesures de réparation et d'apaisement.

Elle a remis son rapport final en 2012 suivi d'un Livre Blanc qui fixe les étapes de la mise en oeuvre de ses recommandations.

Dans cette étape, Mme Pansieri indique prioritaire, entre autres, l'opérationnalisation du Haut-Commissariat pour la réconciliation et Mme Flavia Pansieri a appelé les organisations de la société civile togolaise à plus de professionnalisme, soulignant que le plaidoyer pour le respect des droits de l'homme fait partie de leurs attributions et "nécessite une approche critique mais également constructive".

Au cours de son séjour au Togo, Mme Pansieri a discuté avec les hautes autorités du pays, les institutions de défense des droits de l'homme et les organisations de la société civile.

Copyright LETOGOLAIS © 2002