Source LETOGOLAIS.COM - 14/03/2003

Aide française au développement dans la préfecture des Lacs

L’ong AVOTODE a bénéficié d’une subvention de 63 millions de FCFA de la part de la coopération française dans le cadre de l’aide au développement pour un projet d’édification de bâtiments scolaires et sanitaires dans les villages de Glidji, Zalivé et Assoukopé de la préfecture des Lacs.

Avant la réalisation de ce projet, l’Association des Volontaires Togolais pour le Développement (AVOTODE) a lancé plusieurs campagnes de sensibilisation sur l’importance de la mise en œuvre d’une politique d’urbanisme, d’habitat et d’assainissement au niveau local et notamment l’hygiène. Ce projet s’articule autour de plusieurs réalisations : construction de bâtiments scolaires, mise en place d’un système de gestion des ordures ménagères, de blocs sanitaires, de latrines individuelles dans les villages de Glidji, Zalivé et Assoukopé. Quarante-cinq dépotoirs sauvages ont été définitivement fermés. Dans les trois villages du canton de Glidji bénéficiaires du projet, cent poubelles, deux dépotoirs intermédiaires, une décharge aménagée en vue du tri et du recyclage des déchets ont été installés et neuf collecteurs d’ordures ont été équipés. Sur le plan de l’éducation, deux bâtiments de six classes avec bureau et magasin équipés en mobilier scolaire ainsi que deux blocs sanitaires ont été réceptionnés à Glidji et à Zalivé. Ce projet pilote, concédé à l’Ong AVOTODE et financé en grande partie par le service de coopération et d’action culturelle, a été inauguré le 7 mars 2003 par l’ambassadeur de France au Togo, M. Jean-François Valette. L’association AVOTODE œuvre depuis plusieurs années au développement communautaire dans la zone sud-est Maritime du Togo. En matière d’aide au développement et à la coopération, le 27 février 2003, le chef du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France inaugurait l’aménagement du domaine scolaire de l’école primaire de Logokpé (localité située à 13 Km au sud-ouest de Notsè, dans la préfecture de Haho). Ce projet consistant en un équipement de mobilier scolaire, bloc sanitaire, citerne d’eau pour un bâtiment scolaire de 3 classes construit à Logokpé a aussi bénéficié de la réhabilitation d’un forage qui existait dans le centre de ce village.

Les comités des parents d’élèves de la localité et l’Association AYA (Association Yovo Ameyibo) ont directement contribué à la réalisation de ce projet par leurs actions de sensibilisation à l’hygiène et à l’environnement.

La rédaction

Copyright LETOGOLAIS © 2002