Source CAP 2015 - 04/06/2016

Togo: " nous avons été entendus par la conférence épiscopale " dixit Jean-Pierre Fabre

« Nous sommes toujours dans la mobilisation pour expliquer aux populations qu’elles doivent tout mettre en œuvre, se mobiliser pour obtenir les réformes prescrites par l’Accord Politique Global. Il ne s’agit pas de faire un semblant de réformes, mais que tout le monde comprenne qu’il est nécessaire que, pour que notre pays avance, il faut que ces réformes soient faites...

Et donc, je crois que nous avons été déjà entendus par la conférence épiscopale qui a rendu publique une lettre pastorale et qui a fait le bilan des 56 années d’indépendance. Et je me félicite de ce qu’à la lecture du document de la lettre des évêques, on comprend que les 56 ans se sont soldés par un bilan catastrophique et que tout est à reprendre. Donc, ce qui est contenu dans cette lettre doit être examiné pour qu’on puisse savoir partir sur une nouvelle démarche...

...La mobilisation est la seule arme que la constitution met à notre à disposition. Il y a d’autres armes peut-être, mais nous allons utiliser tout l’arsenal des moyens que la constitution met à notre disposition. La pression populaire est invincible. Quand le peuple montre réellement qu’il est conscient des enjeux de la nécessité de se mobiliser pour exercer le maximum de pression sur les gouvernants, ils comprennent"

Copyright LETOGOLAIS © 2002