28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

JO 2004 : le bilan de l’Afrique

Tableau final des médailles du continent
Dossier JO Athènes 2004

lundi 30 août 2004, par David Cadasse

Avec 9 médailles d’or, 13 d’argent et autant de bronze, l’Afrique sort la tête haute des Jeux Olympiques d’Athènes 2004. En tête de liste, l’Ethiopie, 28ème rang mondial, avec un total de sept récompenses dont deux du plus précieux métal. On retiendra également de ces Jeux le doublé du Marocain Hicham El Guerrouj, la toujours très bonne santé de l’athlétisme africain en fond et demi-fond, l’explosion des nageurs d’Afrique australe et les performances égyptiennes en boxe et en lutte.

L’Ethiopie est la première nation africaine au tableau des médailles des Jeux Olympiques d’Athènes qui se sont achevé dimanche en Grèce. Avec 7 médailles au compteur, deux d’or, trois d’argent et deux de bronze, le pays termine à la 28ème position, loin devant le Maroc (36ème) ou le Kenya (41ème). Les trois premiers du classement continental ont glané leurs 16 titres uniquement en athlétisme. L’Afrique australe, avec 6 médailles en natation, s’adjuge les honneurs des bassins, tandis que la boxe et la lutte égyptiennes se sont illustrées de merveilleuse façon.

Si le Maroc arrive au deuxième africain, il le doit uniquement à un seul homme : Hicham El Guerrouj. La légende vivante de l’athlétisme mondial a une fois de plus été à la hauteur de son rang. Non content de faire retentir pour la première fois l’hymne chérifien pour un 1 500 m olympique, le Marocain s’offre le luxe d’un doublé en s’envolant vers la victoire devant le redoutable Ethiopien Kenesise Bekele, impressionnant médaillé d’or du 10 000 m.

Les torpilles d’Afrique australe

Toujours en athlétisme, on notera le carton plein kenyan sur 3 000 steeple, discipline où ils restent définitivement intouchables et la remarquable médaille d’or de la Camerounaise Françoise Mbango Etone en triple saut (15,30 m) qui se réapproprie au passage le record d’Afrique. La grande surprise de ces Olympiades reste sans doute la performance de l’Afrique du Sud en natation. Médaillée d’or en 4×100 m nage libre, elle décroche également l’argent (100 n nage libre) et le bronze (50 m nage libre) grâce à l’étonnant Schoeman Roland Mark. La nageuse zimbabwéenne Coventry Kirsty a elle aussi fait parler la poudre en remportant les trois seules médailles du pays. Impériale en 200 m dos, elle empoche l’or. Or qui lui a malheureusement échappé sur le 100 m dos où elle ne termine que seconde. Podium également sur les 200 m nage libre où elle décroche le bronze.

Contrat rempli également pour l’Egypte, 46ème rang mondial, qui repart d’Athènes avec cinq belles médailles en sport de combat. Ibrahim Karam s’est imposé comme l’homme fort de la lutte greco-romaine en 96 kg de ces Jeux. Le pays rafle par ailleurs trois récompenses en boxe. Aly Mohamed en plus de 91 kg rate l’or de peu, tandis qu’Ismail Ahmed et Elsayed Mohamed arrachent le bronze, respectivement en lourd léger (81 kg) et en lourd (91 kg). En moins de 56kg, c’est Bayoumi Tamer, en taekwondo, qui vient compléter la récolte égyptienne avec une médaille de bronze.

En défendant avec succès ses différents bastions sportifs, l’Afrique arrive également là où on ne l’attendait pas. Un bon cru donc pour le Continent qui, espérons-le, saura faire encore mieux à Pékin (Chine) en 2008.

[Tableau des médailles de l’Afrique aux JO->http://www.afrik.com/article7590.html]

Rang mondial Pays Or Argent Bronze Total
28 Ethiopie 2 3 2 7
36 Maroc 2 1 0 2
41 Kenya 1 4 2 7
43 Afrique du Sud 1 3 2 5
46 Egypte 1 1 3 5
49 Zimbabwe 1 1 1 3
54 Cameroun 1 0 0 1
69 Nigeria 0 0 2 2
71 Erythrée 0 0 1 1

[AFRIK.COM->http://www.afrik.com/]