01/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Koffigoh serait-il exclu des élections anticipées ?

Le RPT a financé la totalité de la caution des 134 pseudo-opposants qu’il parraine (soit 134 x 500.000 F CFA). Lourde addition, pour ce que les Togolais considèrent comme une pantalonnade du pouvoir Eyadéma. La surprise vient du désistement de la Convention des Forces Nouvelles (C.F.N) de Me Joseph Kokou Koffigoh, ministre d’Etat, actuel Ministre de la Coopération régionale et des relations avec le parlement. Il avait conduit la Primature pendant la transition démocratique au Togo et depuis il officie aux côtés du Général togolais.

Ce désistement est plutôt surprenant pour ce baron du régime et son parti inféodé depuis une dizaine d’années aux actions de la mouvance présidentielle. Pourtant plusieurs autres barons du régime (ministres, députés, courtisans,…) figurent sur cette liste publiée dans le quotidien national et lue à la télévision. Selon les milieux autorisés, la cause en serait le repli du Général vers ses alliés irréductibles, mettant en disgrâce tous les autres.

N’oublions pas que tous les partis de l’opposition traditionnelle ont annoncé le boycott actif de ces élections car elles ne sont pas organisées de manière consensuelle.