26/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

La candidature de Gilchrist Olympio réjettée par la CENI

Le dossier de candidature de Gilchrist Olympio à la présidentielle du 1er juin prochain a été rejeté par la Commission Electorale nationale indépendante (CENI). Les raisons invoquées par cette instance aux ordres des autorités togolaises sont l’absence de deux documents obligatoires: un quitus fiscal et une attestation de domiciliation. Ces documents devraient pourtant lui être délivrés par l’administration togolaise, qui s’y refusent pour des raisons fallacieuses. Ce dernier peut formuler des recours devant la Cour constitutionnelle conformément au code électoral. Sept dossiers de candidatures ont été : Edem Kodjo, Nicolas Lawson, Yawovi Agboyibo, Dahuku Pere, Léopold Gnininvi, le chef de l’Etat sortant Gnassingbé Eyadéma et Akitani Bob. Au regard de ces tripatouillages du dictateur Eyadéma et des moments de vives tensions que risquent de vivre le Togo, la Déclaration du porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères français nous semblent très laconique. Nous citons : « Au lendemain des différentes annonces de candidatures à l’élection présidentielle du 1er juin au Togo, la France forme le vœu que la campagne qui s’ouvre permette à toutes les opinions politiques de s’exprimer et de participer au débat à travers un processus électoral transparent. En même temps qu’ils concourront au renforcement des pratiques démocratiques, ces éléments contribueront à la stabilité du Togo. »

Dans ce marché de dupes, tout semble joué d’avance. C’est sans compter sur cette radicalisation des populations que constatent de jour en jour les observateurs de la crise togolaise.

La rédaction letogolais.com