29/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

La fête traditionnelle d’Ovazu à Amlamé

Les peuples Akposso et Akébou des préfectures de Wawa et d’Amou se sont retrouvés, pendant une semaine, pour la fête traditionnelle d’Ovazu célébrant la récolte du fonio. L’apothéose de cette fête a eu lieu dans la ville d’Amlamé, chef-lieu de la préfecture d’Amou le 7 décembre dernier.

Pour cette 19ème édition, les natifs de la région sont venus de tous les coins du pays et de la diaspora pour remercier les dieux ancestraux et la nature d’avoir béni la semence, l’entretien, la production et la moisson du fonio. Le fonio est une céréale à petites graines qui nécessite un arrosage abondant ; il est récolté en décembre dans la région des plateaux. C’est la base de l’alimentation des Akposso et Akébou ; il contribue à l’éradication de la famine dans cette localité et le Togo en général. Il est vendu comme les autres céréales sur le marché togolais en mesure de bol et coûte actuellement 700 FCFA.

Ovazu signifie la fête du fonio (ova : fonio et zu : fête) en Akposso. Ces retrouvailles annuelles donnent l’occasion aux fils de se pardonner, de reconstituer le lien familial, de partager un enthousiasme ainsi que le patrimoine culturel légué par les ancêtres. C’est aussi l’occasion de la revalorisation des cultures traditionnelles et artistiques. Ovazu dans le contexte actuel devait œuvrer pour poser les jalons d’un développement durable pour les deux régions.

Les natifs d’Akposso et Akébou se donnent rendez-vous en décembre 2003, dans la ville de Badou, chef-lieu de la préfecture de Wawa.

La rédaction